Actualité 

Emmanuel Macron à Lyon : 14 interpellations pour des banderoles sur le consulat italien

actualisé le 28/09/2017 à 07h27

Ce mercredi, c’est sommet franco-italien à Lyon. Au programme, une rencontre entre Emmanuel Macron et Paolo Gentiloni, le président du conseil italien, à la préfecture du Rhône.
Des militants anti-loi travail et anti-TGV Lyon-Turin ont tenté de se faire entendre.

Vers 15h, le quartier de la préfecture étant bouclé, une quinzaine de personnes s’est rendue à l’angle des rues Faurax et Vendôme, dans le 6ème arrondissement de Lyon, devant le consulat général d’Italie.

Là, deux banderoles ont été accrochées sur les grilles du consulat et trois autres ont été tenues pour la photo.
Outre le mot d’ordre « No Tav » (non au train à grande vitesse en italien), on pouvait lire :

  • « Non au projet TGV Lyon-Turin couteux (sic) et inutile »
  • « Face à Macron et aux lois du capital, grève générale » (non visible sur la photo)
Banderoles accrochées et tenues devant le consulat d'Italie à Lyon, en marge du 34e sommet franco-italien à Lyon. ©DR

Banderoles accrochées et tenues devant le consulat d’Italie à Lyon, en marge du 34e sommet franco-italien à Lyon. ©DR

Menottes aux poignets, direction le commissariat

L’action a duré quelques minutes et s’est accompagnée d’aucune dégradation.
Jusque là absentes, les forces de l’ordre sont intervenues en nombre pour contrôler toutes ces personnes qui étaient sur le départ.

Après les vérifications des identités, ces militants de gauche et d’extrême gauche s’attendaient à recouvrer la liberté.
Mais les 14 personnes ont toutes été interpellées et conduites au commissariat central de Lyon, menottes aux poignets.
Vers 17h30, elles ont finalement pu ressortir, sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre elles.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 229 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 901 visites. 3 commentaires.