A la une  Cultures 

Les concerts de la rentrée à Lyon sans vous ruiner (ou presque)

Retour aux affaires. La bonne nouvelle de la rentrée c’est que la saison des concerts redémarre. Petite sélection personnelle de Rue89Lyon parmi les soirées à venir jusqu’à la fin de l’année. On vous y croisera sûrement.

Sleeping Beauties

Un peu de garage punk américain pour débuter l’année et hurler contre la rentrée, la loi travail, les sandales-chaussettes ou le prix du Rhônexpress qui a plombé vos vacances.

Le 16 septembre au Trokson (Lyon 1er) – gratuit

Housewives

Le même soir, du punk moins mélodique tendance no wave mais qui vaut le détour par la fameuse péniche de l’autre côté de Perrache.

Le 16 septembre au Sonic (Lyon 2e) – 8 euros

Corridor

Avant même de voir les Canadiens, ne ratez pas les Parisiens de Bryan’s Magic Tears en première partie si vous aimez le rock alternatif façon Jesus and Mary Chain. Corridor vous câlinera avec sa pop un peu revêche derrière.

Le 19 septembre au Sonic (Lyon 2e) – 10 euros

No More

Attention, une petite légende de passage à Lyon. Le groupe de post-punk allemand formé à la fin des 70’s fait étape chez nous. L’argument est facile mais suffisant.

Le 21 septembre au Farmer (Lyon 1er) – 7 euros

Le Peuple de l’herbe

Leur dernier album est sorti au mois de janvier dernier. Le groupe d’électro-dub lyonnais emblématique a peaufiné dans sa ville sa tournée des 20 ans. Concert à domicile (ou presque) fin septembre.

Le 30 septembre au Transbordeur (Villeurbanne) – à partir de 26 euros

Cannibale

Une des dernières étoiles propulsée par le label Born Bad Records (La Femme, Frustration, Cheveu, Usé, JC Satan…). Ils annoncent eux-mêmes faire du « garage réunionnais ». Ça, c’est un vrai argument pour se bouger et aller les voir.

Le 6 octobre au Marché Gare (Lyon 2e) – 13 euros

Michael Chapman

Attention, deuxième légende de passage à Lyon. Le chanteur folk anglais originaire de Leeds est toujours là et produit encore à 76 ans. Venez lui dire au moins merci.

Le 7 octobre au Sonic (Lyon 2e) – 12 euros

Mighty Bombs

Du garage punk tendance Dinosaur Jr en provenance de Genève. C’est oui.

Le 21 octobre au Trokson (Lyon 1er) – gratuit

Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp

Du rock onirique avec farandole d’instruments. L’ensemble est toutefois parfaitement sérieux et envoûtant. L’emblématique John Parish a notamment produit leur précédent album. Ils reviennent dans la région lyonnaise après un passage au Marché Gare. À ne pas rater donc.

Le 21 octobre à Bizarre (Vénissieux) – 10 euros

Petit Bulletin Festival

Alerte copinage. Nos amis du Petit Bulletin chamboulent leurs traditionnels « PB Live » égrainés jadis tout au long de l’année pour une formule plus ramassée. Pour cette première, trois artistes pop-rock français (Keren Ann, Cocoon et Rover) viendront jouer dans une formation inédite avec des musiciens classiques dans la Chapelle de la Trinité.

Les 27-28-29 octobre à la Chapelle de la Trinité (Lyon 2e)plus d’infos par ici

Dälek

Le groupe de hip-hop américain repasse dans le coin après un concert au printemps au Sonic. Mélange de rap, de rock tendance shoegaze, leur nouvel album est une nouvelle fois une réussite. Ils en deviendraient presque pénibles à être aussi bons.

Le 4 novembre à Bizarre (Vénissieux) – 10 euros

Iam

S’il vous reste 50 euros à claquer avant de vous ruiner à Noël, mettez-les peut-être sur ce concert. Histoire de vous payer une bonne tranche de nostalgie qui remet toutefois les idées en place et vous fera transpirer.

Le 13 novembre à la Halle Tony Garnier (Lyon 7e) – à partir de 45 euros

Algiers

Ils ont fait la tournée des stades en première partie de Depeche Mode. Les Américains d’Algiers continuent leur tournée dans des salles plus intimes. Tant mieux, vous pourrez aller écouter leur rock mâtiné de post-punk avec un chanteur à la voix soul sans aller au Parc OL (pardon, au Groupama Stadium).

Le 16 novembre au Marché Gare (Lyon 2e) – 16 euros

Bror Gunnar Jansson

Du blues varié et puissant porté par le chanteur suédois, seul sur scène. A priori la soirée ne devrait pas être dégueulasse dans cette salle taillée pour.

Le 18 novembre au Périscope (Lyon 1er) – 13 euros

King Krule

Électro, new wave, hip-hop même parfois. Le jeune anglais touche presque à tout et suscite l’admiration. Les places risquent peut-être de toutes partir.

Le 28 novembre à l’Épicerie Moderne (Feyzin) – 16 euros

The Ex

Histoire de terminer l’année avec une dernière légende. Le vieux groupe de punk hollandais aux innombrables albums pour presque autant de formations tourne toujours autant. On attend de voir quels seront leurs invités, leurs dernières collaborations n’étaient pas toujours convaincantes. Mais sur scène, ils ne déçoivent jamais. Surtout quand partent les vieux morceaux.

Le 14 décembre à l’Épicerie Moderne (Feyzin) – 13 euros

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 128 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 498 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 511 visites. Aucun commentaire pour l'instant.