A la une  Cultures 

Les pierres du dessous : visitez la grotte de Choranche en insider

Puisque certains semblent avoir besoin de fraîcheur en criant à la canicule dès les 30° arrivés, la visite de cavernes est recommandée. La grotte de Choranche en particulier : c’est l’une des plus somptueuses qui soit dans la région.

Le long des gorges de la Bourne, à la sortie de Pont-en-Royans, en Isère encore mais regardant la Drôme à mille mètres de là, ce site s’installe dans une espèce de canyon encadré par les falaises de Presles. Avec une entrée de 60 mètres de diamètre pour 18 mètres de haut, c’est une grande bouche ouvrant sur une cavité karstique creusée par l’eau qui vous accueille.

Grotte de Choranche

Dans la grotte de Choranche, des miliers de stalagtites jonchent le plafond. DR.

Les milliers de stalactites donnent à cet espace un effet de Duomo milanais renversé et les lacs poursuivent cette impression d’être dans un mini world d’Italie du Nord. Ouverte en 1967, après avoir été découverte en plusieurs phases entre 1867 et les années 60, la grotte de Choranche est visitée par près de 100 000 touristes chaque année, mais préserve sa féerie tout au long de rivières et cascades souterraines et des chemins aménagés qui se parcourent en une bonne heure.

Le clou est la cathédrale dotée d’un inévitable spectacle son et lumière. Loin de la foule, ce site est aussi un terrain de jeu et surtout de travail pour les chercheurs qui étudient ici l’évolution du climat dans le Vercors. Les concrétions calcaires permettent en effet de remonter le temps.

Selon la quantité de gaz carbonique dissous dans l’eau (qui dépend de l’état de la végétation à la surface), les stalagmites et stalactites se forment plus ou moins rapidement et sont utiles pour connaître le climat de la région il y a plusieurs milliers d’années.

Grotte de Choranche

Visites guidées uniquement
Tarifs : 10, 80 € / 9, 50€ / 6, 80€

Par Nadja Pobel sur petit-bulletin.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Le Petit Bulletin
Le Petit Bulletin
L’hebdo gratuit des spectacles à Lyon
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 369 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 711 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 515 visites. 6 commentaires.