Actualité  ÉLECTIONS 2017  Législatives 2017  Politique 

7e circonscription du Rhône : votre députée est Anissa Khedher, en marche balbutiante

actualisé le 19/06/2017 à 15h46

L’élection s’est jouée à 248 voix. Anissa Kheder a été élue avec son étiquette la République en marche, face au maire LR de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet.

Elle a fait campagne en mettant notamment en avant ses origines tunisiennes, s’affichant comme « un pur produit de la République », tout comme son CV correspondant à la promesse de renouveau politique d’Emmanuel Macron. Cadre aux urgences psychiatriques du Vinatier à Bron, Anissa Khedher n’est pas totalement novice en politique, elle s’est frottée à elle en faisant partie de l’équipe municipale de la maire socialiste de Bron :

« J’ai été conseillère municipale déléguée au handicap de 2008 à 2014 à Bron, sous le mandat d’Annie Guillemot. Mais je n’ai jamais eu de carte d’un parti politique », nous a indiqué Anissa Khedher.

À la veille du second tour, la candidate a été la risée des Internets, avec cette vidéo extrayant quelques moments d’un débat sur la télé locale. On y voit Anissa Khedher perdue, bafouillant et brouillonne sur les projets.

Sur cette séquence, un journaliste et animateur télé à Lyon a déclaré :

« Le niveau de compétence se mesure t-il à la capacité à être présente dans un débat télé ? Ce n’est pas si facile de se retrouver face à des pros de la politique rompus aux éléments de langage quand on fait sa première télé, ce qui est pour le moins un environnement très stressant.

Je commence à être un peu gêné par ce bad buzz autour de cette jeune femme, qui s’en prend plein la gueule pour pas un rond avec force ricanements ultra amplifiés par les réseaux sociaux, qui se sont trouvés une nouvelle tête de turc à humilier. »

Après cette séquence, Anissa Khedher a suscité un grand intérêt. Le dimanche 18 juin, elle portait un micro cravate, suivie par une équipe télé nationale.

Après la baby shower, bébé députée

Bruno Bonnell, Anissa Khedher, Thomas Rudigoz, Yves Blein et Hubert Julien-Laferrière au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

Bruno Bonnell, Anissa Khedher, Thomas Rudigoz, Yves Blein et Hubert Julien-Laferrière au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

Au soir du premier tour des législatives, on a demandé à Anissa Khedher comment elle envisageait une future vie de députée.

« Je compte me consacrer à 100% à ce mandat, j’ai déjà vu ça avec mon employeur et je quitterai mon emploi pour être députée tous les jours. »

Anissa Khedher a été l’une des participantes à ce qu’on a appelé la baby shower de la 7e circonscription. Soit une « fête prénatale » qui a joyeusement opposé quelques jeunes figures de la politique locale (37 ans pour Anissa Khedher, 33 ans pour Alexandre Vincendet et 28 ans pour Andrea Kotarac, le candidat de la France insoumise recalé à l’issue du premier tour).

Il y a bien eu un personnage plus âgé, en la personne du socialiste Renaud Gauquelin, qui était aussi le député sortant. Mais le PS connaît une déroute globale.

La jeune femme a donc gagné avec son étiquette de la République en marche. Alexandre Vincendet n’a pas dit son dernier mot, puisqu’il a déclaré vouloir déposer des recours.

> Résultats du 2nd tour – législatives 2017

Anissa Khedher 50,60%

Alexandre Vincendet 49,40%

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 833 visites. 3 commentaires.