ÉLECTIONS 2017  Législatives 2017  Politique 

Législatives dans le Rhône, 1er tour : résultats et réactions dans votre circo

actualisé le 13/06/2017 à 08h20

Avec un taux de participation historiquement bas, la vague macroniste (de la République en marche ou « REM ») a été très forte dans les 14 circos du Rhône comme dans de nombreuses autres, en France.

Les candidats en course pour former une majorité présidentielle se qualifient partout dans le Rhône. On y compte aucune triangulaire. La droite risque de perdre beaucoup dans cette élection. Seul le député sortant Les Républicains Patrice Verchère peut encore espérer conserver son fauteuil dans la 8è circo, même s’il arrive deuxième.

Le Front national n’a réussi à se qualifier que dans la 14e circo, avec son candidat Damien Monchaud face au marcheur (ex-PS) Yves Blein, lequel devrait l’emporter sans mal au second tour, ce dimanche 18 juin.

Depuis la préfecture du Rhône, la rédaction vous a transmis réactions et résultats, à relire ci-dessous. Nous retransmettons également des vidéos éditées par Gérald Bouchon, de la radio Lyon 1ère.

00h10 : À Villeurbanne, l’une des circos (la 6e) les plus observées de ces élections, le résultat est aussi en faveur de la République en marche. Bruno Bonnell, qui a dû batailler sévèrement pendant cette fin de campagne, annonce 36,69% des voix en sa faveur. Et 16,54% des voix pour l’ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem -qui se retrouverait alors sans aucun mandat dimanche prochain, si la tendance reste en sa défaveur.

Elle est talonnée par Laurent Legendre de la France insoumise, qui fait 14,71% restera toutefois à quai dimanche prochain.

00h (ding dong) : En troquant son étiquette PS pour l’étiquette de la République en marche, Anne Brugnera finit par se placer en tête (45,79%) et par devancer son adversaire, la députée sortante LR Dominique Nachury (22,01%) sur la 4e circo.

23h50 : Sur la 3e circo, Jean-Louis Touraine, député sortant qui a troqué son étiquette PS pour l’étiquette de la République en marche, fait un gros score (42,84%), malgré le fait qu’il soit à l’opposé du renouvellement promis par Emmanuel Macron. Il se retrouve face au candidat de la France insoumise, Pascal Le Brun qui n’a fait que 15,88% des voix. Nora Berra pour Les Républicains ne fait que 13,13%.

23h40 : Dans la bataille qui opposait les maires d’arrondissements sur la 2e circo, sort en tête et sans surprise pour cette circo lyonnaise (la 2e), Hubert Julien-Laferrière pour LREM (maire du 9e arrondissement).

Derrière lui, celle qui se qualifie est la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, infatigable opposante de Gérard Collomb, sur sa gauche. Elle fait 18,04% des voix. Si l’on envisage un report des voix très mathématique, des électeurs de gauche (FI, EELV…), elle peut encore espérer mettre la chauffe à son adversaire.

La division de la droite a explosé les scores et Laurence Balas fait 8,49% des voix et Denis Broliquier pour l’UDI fait sensiblement la même chose (8,4%) des voix. Ils sont éliminés.

23h39 : Sur la 1ère circo, Thomas Rudigoz fait le plein, avec 46,88% des voix. La candidate LR Anne Lorne, figure du mouvement de la Manif pour tous en région se fait écraser et atteint 12,47% des voix. Elle ne se qualifie pas pour le second tour ; c’est le jeune Elliot Aubin pour la France insoumise qui la double par la gauche, avec 13,75% des voix.

23h30 : Les candidats de la République en marche ont tous fait leur petit tour de piste à la préfecture, heureux comme de probables futurs députés, pour la plupart. Ils ont pris la pose tous ensemble (ou presque).

Une partie des candidats de la République en marche pour le Rhône, heureux comme des députés en devenir. ©DD/Rue89Lyon

Une partie des candidats de la République en marche pour le Rhône, heureux comme des députés en devenir. ©DD/Rue89Lyon

23h29 : L’issue semble d’ores et déjà connue sur la 12e circonscription. L’étiquette la République en marche a là aussi fonctionné à plein. Sur un territoire pourtant ancré à droite, Jérôme Moroge (22,48%) le maire Les Républicains de Pierre-Bénite est balayé par le candidat Modem investi par le parti présidentiel Cyrille Isaac-Sibille (41,87%). Ce dernier, qui n’avait obtenu que 5 % en 2012 sous l’étiquette Modem est quasiment assuré de l’emporter. Eloi Navarro (9,93%) candidat de la France Insoumise devance la secrétaire départementale du Front national, Muriel Coativy (8,86%).

23h27 : Le député sortant PS Renaud Gauquelin a été balayé dans la 7ème circonscription. C’est le maire LR de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincent qui affrontera la candidate de La République en Marche, Anissa Kheder. Ce sera donc un duel inédit, entre deux jeunes gens. Net avantage à Kheder, 37 ans, qui a réuni 32,08% des voix. Vincendet, 33 ans, a obtenu 21,81% des suffrages.

23h2514e circonscription : Yves Blein dans un fauteuil. Le député-sortant PS qui repartait sous l’étiquette La République en marche arrive en tête avec 36% des voix. Il affrontera le FN Damien Monchau qui a obtenu 17,61% des suffrages.

La gauche peut avoir des regrets. La maire communiste de Vénissieux, Michèle Picard, arrive quatrième à 10,45%. C’est le candidat de la France insoumise, qui prend la troisième place à 14,59%. Rappelons que Benjamin Nivard s’est présenté contre l’avis du « groupe d’appui » insoumis de Vénissieux.

23h20 : La situation est quasiment désespérée pour le député sortant Philippe Meunier. Il devrait être emporté lui aussi, comme beaucoup de députés de droite, par la vague la République en marche. Il n’obtient que 20,81 % des suffrages contre 33,99 % pour Danielle Cazarian la candidate d’Emmanuel Macron. Le Front national, qui avait quelques ambitions sur ce territoire où Marine Le Pen avait réalisé de bons résultats à la présidentielle, ne sera pas présent au second tour. Sandrine Ligout (14,37%) ne s’est pas qualifiée sur une circonscription qui s’est beaucoup abstenue (53,6%).

23h19 : Sur la 9e circonscription, au coeur du Beaujolais, Bernard Perrut est en difficulté. Le député-maire Les Républicains de Villefranche sur Saône obtient 29,11 % des suffrages loin derrière Marion Croizeau de la République en marche (36,02%). L’adjointe au maire de Belmont d’Azergues pourrait ainsi mettre fin à la dynastie des Perrut qui tient la circonscription depuis 1986. Bernard Perrut évite une triangulaire avec le Front national. Malgré ses 15,59 %, Christophe Boudot n’atteint pas le seuil des 12,5 % des inscrits pour se maintenir. Un mince espoir pour le député sortant.

22h30 : Sur la 1ere circo, Anne Lorne pour Les Républicains ne passerait pas pour le second tour. Thomas Rudigoz, candidat pour la République en marche, qui bénéficierait de la vague macroniste, lâche :

« Cela prouve que la stratégie de son mentor Laurent Wauquiez ne marche pas à Lyon. C’est une ville centriste et les idées de la droite dure ne fonctionnent pas ici, qu’il le tienne pour acquis. »

22h10 : Dans la 8e circo, le député sortant LR et très installé Patrice Verchère tente de tenir bon face à la vague de la République en marche. Il se fait pour autant dépasser, en atteignant pour sa part 32,1% des voix, contre 37% pour Joëlle Terroir, illustre inconnue investie il y a quelques semaines à peine par En Marche !. Le second tour s’annonce serré.

22h : Sur les 100 premiers bulletins à Villeurbanne, sur la 6e circo, l’ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem se ferait très largement dépasser par Bruno Bonnell (LREM). Ce duel a fait l’objet d’une campagne dure et haletante. On compte 17% pour elle, contre 36% pour lui. Et derrière, à 15%, Laurent Legendre, pour la France insoumise.

Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne au premier tour des élections législatives ©HH/Rue89Lyon

Najat Vallaud-Belkacem vote à Villeurbanne ce 11 juin 2017, pour le premier tour des élections législatives. ©HH/Rue89Lyon

21h58 : Dans la 10e circo, Sophie Cruz avait été envoyée pour remplacer son compagnon Christophe Guilloteau, député Les Républicains (LR) mais aussi président du département du Rhône, et par conséquent concerné par la loi sur non-cumul des mandats.

Relisez notre article « Avec le couple « Guilloteau-Cruz », une famille en or sur la 10e circonscription du Rhône« .

21h41 : À Caluire, la ville dont il est maire, Philippe Cochet, également député Les Républicains, se fait balayer par le mouvement d’Emmanuel Macron.

Les résultats définitifs de l’ensemble de cette 5e circonscription du Rhône, dont il est député depuis 2002, se trouvent dans la carte ci-avant. Mais on note que l’illustre inconnue de LREM Blandine Brocard fait 45,8% alors que Philippe Cochet atteint péniblement les 26,33% des voix. À noter que sur cette circo, l’abstention est, à 47,7%, moins forte que la moyenne nationale (à 51%).

21h30 : Cyrille Isaac-Sibille, candidat pour La République en marche, est venu le premier parader assez tôt dans les salons de la préfecture. Il atteint des scores assez forts.

« Mon but était de dépasser mon adversaire [Jérôme Moroge, LR] de 6 points, là je dois le dépasser de plus de 10 points. C’est au-delà de mes espérances. »

Ce candidat peut être satisfait ; d’autant qu’il fait partie des accords entre En Marche ! et le Modem et qu’il avait fait l’objet d’une forme d’ostracisation au sein du Modem local. Le mouvement d’Emmanuel Macron l’a sorti de la panade.

Concernant son probable futur travail parlementaire, il déclare :

« Ce n’est pas parce qu’on atteint des chiffres comme ceux-là qu’on a transformé le pays. La moitié des électeurs d’extrême droite et la moitié des électeurs d’extrême gauche ne sont pas allés voter. Et tous ces gens-là restent en colère. On doit encore faire un gros travail pour rassembler et convaincre. »

Retrouvez les enjeux et les candidats à la veille de ce premier tour des législatives 2017.

20h45 : Sur la 11e circonscription, le député sortant Les Républicains Georges Fenech se fait laminer par le candidat de La République en Marche, Jean-Luc Fugit. L’élu de droite fait 20,66% tandis que la personnalité nouvelle de chez En Marche ! a atteint le score de 39,20% des voix. Notons que l’abstention s’élève à 51,29%.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 355 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 704 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 505 visites. 6 commentaires.