A la une 

Le ministre de l’Intérieur devant une tireuse à bière ou Gérard Collomb en campagne hyperactive

À voir Gérard Collomb faire campagne partout où il passe et particulièrement dans la Métropole de Lyon, on dirait qu’être ministre de l’Intérieur est un petit job à temps partiel.

Le maire de Lyon (qui doit démissionner de ses mandats locaux à l’issue des législatives) était à Villeurbanne ce mercredi soir pour un meeting des candidats de la République en marche. Après quoi il a consacré son jeudi matin à des promenades dans Lyon, avec les candidats qu’il a lui-même désignés.

Dans la photo (ci-après), on le voit servir une bière (ou en tout cas de la mousse), tout sourire derrière une tireuse, dans un bar situé sur la 2e circonscription du Rhône, sur laquelle Hubert Julien-Laferrière est candidat.

Gérard Collomb devant une tireuse à bière pour faire la campagne de Hubert Julien Lafferrière, jeudi 8 juin 2017. Capture d'écran du profil FB du candidat.

Gérard Collomb devant une tireuse à bière pour faire la campagne de Hubert Julien Lafferrière, jeudi 8 juin 2017. Capture d’écran du profil FB du candidat. DR

Gérard Collomb a aussi pris le temps de se promener aux côtés de Thomas Rudigoz, candidat sur la 1ère circonscription, ainsi qu’aux côtés d’Anne Brugnera, candidate sur la 4e circo pour sa part.

L’édile lyonnais a tendance à se passionner pour les campagnes électorales -c’est dans ces périodes qu’on l’a vu, à maintes reprises et depuis Lyon, déployer son énergie et son art politicien. On aurait pu croire qu’au regard de ses nouvelles fonctions, il lèverait un peu le pied. Mais il n’en est rien alors même que l’actualité concernant très directement ses attributions ministérielles est chargée.

Après avoir engagé en quasi totalité sa personne (mais aussi ses équipes politiques) dans la campagne d’Emmanuel Macron, Gérard Collomb ne lâche rien concernant celle des élections législatives. Pas plus qu’il ne cède d’un pouce sur son assise d’élu local, à la mairie comme à la Métropole -où il a assuré la présidence des deux derniers conseils.

Nous avons demandé au cabinet du ministre comment, depuis la Place Beauvau, s’organisait son emploi du temps. On nous a gentiment demandé d’envoyer nos demandes par mail, les réponses n’étant données que par ce biais, « le temps que tout se mette en place ». Cela risque de s’étendre un peu en longueur.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

A Lyon, troisième journée contre la loi travail 2 : « la rue, c’est la CGT »

par Rue89Lyon. 313 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 248 visites. Aucun commentaire pour l'instant.