Actualité 

La lettre ouverte d’un élu du Puy-de-Dôme à ses administrés qui ont voté FN

actualisé le 12/05/2017 à 11h10

Au premier tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen a obtenu 28% à Saint-Priest-Bramefant, dans le Puy-de-Dôme, un petit village de 887 habitants. Après ce résultat, l’ancien maire Éric Gold a décidé d’écrire une lettre ouverte à ces électeurs FN.

Le Canard Enchaîné a dévoilé cette lettre dans son édition de mercredi. Mais, contrairement à ce qu’a écrit l’hebdomadaire, Eric Gold a démissionné de ses fonctions de maire en avril dernier.

C’est donc en sa nouvelle qualité d’adjoint au maire, que l’élu a publié sur Facebook, avant de le retirer, un texte qui a beaucoup tourné. Dans cette missive, il s’adresse directement aux électeurs FN de son village, et les interpelle par leur prénom :

« À toi, Pierrick, qui pense que l’on ne peut plus sortir tranquille, je veux simplement te rappeler que la dernière fois que quelqu’un s’est fait molester à St-Priest tu n’étais pas né…

À toi Emile, qui pestes contre toutes ces aides sociales, je te rappelle que tu es celui qui a bénéficié des plus gros montant au titre de l’aide de la collectivité pour l’habitat et que ta mère perçoit l’APA…

À toi Olivia, qui mets en avant que les logements sont réservés aux ‘autres’, je te rappelle que tu habites un logement social à St-Priest… […]

À toi Daniel, qui veut faire payer les fraudeurs, je te rappelle que bosser au black, ce n’est pas la règle…

À toi Céline, qui trouve que les associations perçoivent trop d’argent public, tu pourrais au moins une fois, emmener l’équipe de ta fille en déplacement au lieu de la déposer systématiquement devant la salle de sports sans même saluer les encadrants… »

Des réactions issues de la fachosphère ont fleuri sur Twitter. En témoignent ces différents messages :

« La délation est propre au régime de vichy dont vous êtes un digne adepte. »

Le compte « Macron Démission » a également répliqué :

« #EricGold élu francisque d’or pour sa « courageuse » délation de ses concitoyens déviants ».

Plusieurs réactions sont aussi visibles en commentaire du post de l’élu, sur son compte Facebook :

« Monsieur Gold dénonce les patriotes dans le Canard Enchaîné : cela a un relent nauséabond digne des heures les plus sombres de notre histoire…. » peut-on lire sur le compte de l’ancien maire de Saint-Priest-Bramefant.

Certains prennent toutefois sa défense :

« Primo il de (sic) dénonce rien au canard ; il a écrit une lettre ouverte à ses administrés que le canard (sic) vient de publier en première page. Deuxio avez-vous lu le texte? Les prénoms ne sont pas réels mais connaissez-vous le second degré ? »

Suite à ces messages, l’élu a choisi de retirer son texte de Facebook.

Au second tour des élections à Saint-Priest-Bramefant, le candidat d’En Marche ! l’a emporté avec 60,65% des voix. Un chiffre en-deçà de la moyenne nationale.

Capture d’écran du compte Facebook d’Eric Gold

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. Aucun commentaire pour l'instant.

Martial Passi, maire PCF de Givors, condamné par la justice pour prise illégale d’intérêts

par Rue89Lyon. 1 335 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Premier pic de pollution à l’ozone de la saison à Lyon et Grenoble

par Rue89Lyon. 1 216 visites. 1 commentaire.