Vigies 

Patrick Mignola, vice-président de Laurent Wauquiez, rallie Emmanuel Macron

SUR BFMTV.FR

Il vient de publier une tribune au vitriol contre François Fillon. La veille, mardi 18 avril, Patrick Mignola, vice-président délégué aux Transports à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a confirmé à BFMTV qu’il voterait pour le candidat d’En Marche à la présidentielle.

« Pour la première fois, il y a une chance de constituer une majorité centrale et réformiste dans ce pays », estime-t-il.

Un choix pas si surprenant de la part de ce membre du MoDem, proche de François Bayrou, qui était devenu la « caution centriste » de Laurent Wauquiez.

Mais une décision qui ne manque pas de sel, quand on connaît l’opposition farouche du Président de la Région à Emmanuel Macron.

« La frite Mc Cain de la politique »

En janvier 2016, Laurent Wauquiez l’avait notamment comparé à « la frite Mc Cain de la politique, celui qui parle le plus et qui en fait le moins ».

Plus récemment, après le ralliement de Manuel Valls à l’ancien ministre de l’Economie, il avait eu ce mot :

« (Emmanuel Macron) devient l’usine de recyclage des opportunistes de tous bords de la politique française ».

Mais selon les déclarations de Patrick Mignola, Laurent Wauquiez aurait été beaucoup plus indulgent à l’annonce de sa décision, la semaine dernière.

« Il m’a dit qu’on allait pas importer les problématiques nationales au conseil régional », a assuré le nouveau macroniste.

Lire la suite sur BFMTV.fr

Partager cet article