FOOD !
FOOD ! est une rubrique dédiée aux mille façons que nous avons de nous nourrir, aux initiatives soucieuses des questions écologiques, aux circuits courts et alternatifs, aux restaurateurs et aux néo-spots bons et sains. Aux actus relatives à l'industrie agro-alimentaire. Rue89Lyon s'intéresse depuis sa création en 2011 à ces questions et les traite régulièrement dans des reportages, des portraits, via des applis et, même, des événements dans la ville. Pour vous rencontrer, manger, trinquer et discuter avec vous.
Actualité  FOOD ! 

Des chefs nomades et en vadrouille… jusqu’au Lyon Bière Festival

Finie l’époque où les chefs travaillaient entre quatre-yeux. L’époque est aux résidences culinaires, des étrangers qui squattent les cuisines des chefs ouverts d’esprit et à l’affût, à Paris ou à Lyon. Ce qui apporte grande fraîcheur dans le monde de la gastronomie.

Tels des artistes en résidence, des chefs s’invitent et voyagent autour du globe pour poser leurs valises dans un autre restaurant que le leur, pour une soirée généralement. Le Monde vient de publier un article sur ce principe simple. Sur ces figure de la cuisine d’aujourd’hui, qui penchent pour le nomadisme et échangent couteaux et fourneaux, ou composent à plusieurs mains.

L’idée n’est pas nouvelle, la cuisine a toujours été un passeport pour sillonner le monde. Ceux-là poussent leurs limites, sortent de leur zone de confort en déboulant avec quelques idées pour confronter ou mettre en danger (relatif) leur réputation.

C’est notamment ce que le journaliste Andréa Petrini a initié avec son concept et collectif de cuisiniers en tournée, Gelinaz.

Cette originalité fait les beaux jours des bistrots et restaurants branchés. Au point que les adresses sans-chef-fixe sont désormais légion : le Chardon à Arles, le Carousel London, le restaurant Fulgurances à Paris jusqu’au concept-store « Merci ».

Résidence culinaire pile pendant le Lyon Bière Festival

Pendant le Sirha (Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation), en janvier dernier à Lyon, ont défilé une tripotée de « menus collectifs » et de « plats croisés ».

Mathieu Rostaing-Tayard en a été la pierre angulaire. Le jeune chef lyonnais, qui officie au Café Sillon (Lyon 7e) a invité à  l’étoilé Bertrand Grébaut, du restaurant Septime. Mais aussi le Londonien James Lowe, l’un des deux chefs du Lyle’s. Une partition mémorable à trente doigts, aux inspirations multiples. Le lendemain, il jouait toujours à domicile, mais cette fois avec l’Italien Riccardo Camanini.

Et à l’occasion du Lyon Bière Festival, Mathieu Rostaing-Tayard mettra un peu de houblon dans une opération renouvelée : l’opération à Lyon en conviant Guillaume Monjuré (adepte des accords mets/bière, étoilé en 2017 avec son restaurant Palégrié qu’il a déménagé de Lyon à Corrençon-en-Vercors). Leonardo Pereira, cuisinier portugais passé par le Noma sera aussi de la partie. Tchin tchin.

Le Lyon Bière Festival axe sa programmation 2017 sur la gastronomie, sans chichis. Voyez la totalité des réjouissances dans le détail ci-après :

Lyon-Bière-Festival-Flyer2017

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon

Premier pure player d’informations lyonnais.
100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

La manifestation des antifas à Lyon interdite par le préfet du Rhône

par Rue89Lyon. 1 346 visites. 1 commentaire.

De drôles de reprises de Jonnhy Hallyday, dénichées par Harry Cover

par Rue89Lyon. 613 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Label Market « Jaquette et diamant » : le bon son de Lyon en circuit court

par Bertrand Enjalbal. 298 visites. Aucun commentaire pour l'instant.