A la une  Actualité 

Au second tour, l’Université de Lyon décroche le label Idex

La liste des lauréats du second tour du label Idex a été publiée ce vendredi 24 février.

Un consortium d’onze établissements de l’Université de Lyon a obtenu le label Idex (Initative d’Excellence) après avoir été recalée en 2011.

 

Après la déconvenue de 2011, l’Université de Lyon reçoit enfin cette labellisation, au détriment du projet lillois. Un véritable atout en terme de visibilité internationale, disent ses partisans. Recalée une première fois, l’Université de Lyon avait bénéficié d’un rattrapage accordé par le gouvernement Fillon en 2012 : 137,9 millions d’euros échelonnés pour l’essentiel sur 3 ans selon le Progrès.

Dans un communiqué de presse, le président de l’Université de Lyon, Khaled Bouabdallah, se félicite de l’obtention du label :

« Cette distinction reconnaît l’Université de Lyon comme un site académique d’excellence à vocation internationale ; elle va nous permettre de disposer de moyens supplémentaires au service de projets innovants, d’actions nouvelles à forte valeur ajoutée, et confirme notre projet de grande université intégrée à horizon 2020 ».

Les politiques se sont bousculés pour se féliciter de ce succès et le ramener à la réussite « leur » territoire. Le président d’Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez souligne que la région est « la première collectivité financeur de l’Idex ». Quant au président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb, il écrit :

« Je suis intimement convaincu que l’avenir de Lyon dépendra de la qualité de son enseignement supérieur et de sa recherche et de notre capacité à nous adapter à la nouvelle donne mondiale. L’Idex offre à Lyon des moyens et une visibilité à la hauteur de son excellence, qui lui permettront de relever le défi de l’innovation ».

 

Le lancement du projet prévu pour avril

Cette reconnaissance par le jury n’est qu’un début. Le début des problèmes, diront les détracteurs du projet Idex.

Se pose tout d’abord la question de la clarification du plan d’action et de ses échéances. Le plan est en effet resté secret. Seulement trois grands axes « particulièrement porteurs » sont mis en avant sur le site mis en ligne pour servir de vitrine au projet lyonnais : biosanté et société, sciences et ingénierie, humanités et urbanité.

L’Université de Lyon promet un événement de lancement du projet Idex Lyon en avril, où les échéances et les grandes lignes de ce plan d’action seront annoncées.

Quant à la question de la dotation, son montant sera connu à la mi-mars a indiqué le ministère de l’Enseignement supérieur. L’Université de Lyon compte sur 30 millions d’euros sur 10 ans.

Reste la grande question de la fusion des établissements. L’Université de Lyon s’est en effet engagée à former une structure unique d’ici 2020. Ce projet de fusion a suscité de nombreux questionnements et a été mis en suspend par plusieurs conseils d’administrations (notamment ceux des universités Lyon 2, Lyon 3 et Saint-Etienne).

En novembre dernier, Lyon 2 a voté son engagement dans le projet Idex mais avec réserve. Ce vote s’accompagne d’une clause « précisant qu’il ne constituait pas un blanc-seing à la fusion ».

La fusion prévue pour 2020 devra donc, d’ici à cette date butoir, faire l’objet de nouveaux votes de poids lourds de l’Université de Lyon.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. Aucun commentaire pour l'instant.

Martial Passi, maire PCF de Givors, condamné par la justice pour prise illégale d’intérêts

par Rue89Lyon. 1 315 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Premier pic de pollution à l’ozone de la saison à Lyon et Grenoble

par Rue89Lyon. 1 203 visites. 1 commentaire.