Actualité 

Le naming du Parc OL sera connu d’ici juin et il pourrait être chinois

Le patron de l’Olympique Lyonnais a annoncé que le Parc OL connaîtrait le sponsor qui lui donnerait son nom d’ici « la fin du second semestre » 2017.

Dans le sillage de l’ouverture du capital à un fonds d’investissement chinois, le naming pourrait lui aussi venir de Pékin.

Les liens entre le club de foot lyonnais et la Chine devraient encore s’intensifier. En fin d’année dernière, le président du club Jean-Michel Aulas s’était rendu à Pékin pour officialiser l’entrée au capital de l’OL de IDG Capital. Avec 100 millions d’euros, le fonds d’investissement chinois prenait possession de 20 % de l’OL Group. Une somme qui devrait servir principalement à résorber la dette du club suite à la construction du Parc OL à Décines.

Un possible partenariat avec un club de première division chinoise

Mais ce n’était pas tout. L’OL et IDG Capital avaient également annoncé la création d’une joint venture, une société commune, nommée Beijing OL FC Ltd. et détenue à 55 % par le fonds d’investissement chinois et à 45 % par l’OL.

Basée à Pékin, son objectif est simple : jouer un rôle d’intermédiaire pour permettre au club lyonnais de pénétrer le marché chinois du football notamment en matière de consulting pour la formation et le management. Un sport que le pouvoir chinois veut développer massivement dans les années à venir.

L’OL espère également faire venir des spectateurs chinois au stade et remplir ainsi ses loges.

Dans son édition de mercredi, le journal l’Equipe (article payant) détaille ce qui pourrait être le prochain partenariat de l’OL avec la Chine.

Le quotidien sportif explique que ces derniers jours des contacts ont été noués avec le Beijing Sinobo Guoan, club de première division chinoise. Des dirigeants du club chinois étaient d’ailleurs au Parc OL dimanche 19 février aux côtés de Jean-Michel Aulas pour assister à la rencontre OL-Dijon.

Un des dirigeants du fonds IDG Capital explique ainsi à l’Equipe qu’un partenariat entre les deux clubs serait une bonne chose et une occasion supplémentaire pour l’OL de poursuivre son implantation en Chine.

Selon Jianguang Li le Beijing Sinobo Guoan est un club « qui a de l’histoire, situé dans la capitale chinoise, avec un large marché à prospecter ».

Un sponsor chinois pour le nom du Parc OL ?

Dans la journée de mercredi 22 février, Jean-Michel Aulas a également annoncé lors de la présentation des résultats de OL Group que l’accord pour le naming (sponsoring de nom) du Parc OL serait annoncé au plus tard à la « fin du second semestre » de l’année.

Dans la même édition de l’Equipe, le directeur de la coentreprise Beijing OL FC Ltd. explique dans une interview qu’il pourrait être chinois :

« On peut amener un sponsor pour le club ou le naming de son stade ».

Jean-Michel Aulas le confirme :

« Nous sommes en phase de négociation finale avec trois groupes français et un certain nombre de groupes chinois ».

Pourtant, Jean-Michel Aulas a jusqu’ici dit qu’il tenait à ce que le sponsor qui donnerait son nom au Parc OL soit français. En octobre dernier un accord avec le groupe Fiducial avait été annoncé sans qu’il se concrétise véritablement. Le président de l’OL a redit espérer tirer de ce sponsoring entre « 6 et 10 millions par an » pour le club. Faute de trouver au prix souhaité, il s’est peut-être fait une raison.

Réponse au plus tard en juin.

Partager cet article