Société 

Nouvelle mosquée de la Duchère : la victoire de l’« islam du juste milieu » sur le salafisme ?

actualisé le 18/11/2016 à 12h53

[Droit de suite] le préfet du Rhône et le maire de Lyon inaugurent ce vendredi la nouvelle mosquée de la Duchère.

Il y a un an, Le préfet du Rhône fermait deux mosquées. D’autres noms étaient sur la liste des lieux de culte « menacés par les salafistes » et étaient sommés de faire le ménage. La mosquée en préfabriqué de la Duchère en faisait partie.

Ce vendredi, jour de la grande prière, Michel Delpuech, préfet du Rhône, et Gérard Collomb, maire de Lyon, inaugurent la nouvelle mosquée de la Duchère avec son minaret, ses huit salles de cours, sa bibliothèque et sa salle de prière qui peut accueillir 900 fidèles.

La présence des représentants de l’Etat et de la ville se veut emplie de sens.

Selon la préfecture, l’association qui gérait l’ancienne mosquée « Attawab » et a construit cette mosquée tant attendue n’est plus considérée comme menacée par les salafistes.

Depuis trois ans se jouait une lutte de pouvoir entre ce courant ultraorthodoxe et un « islam de la République » ou « islam du juste milieu » tel que promu par les représentants du culte.

Pour le président du Conseil régional du culte musulman (CRCM), Abdelkader Laïd Bendidi, l’inauguration de la mosquée scelle « la victoire de l’islam du juste milieu » :

« On a été soutenu par les autorités et on a donné des gages d’honorabilité et de respectabilité ».

>> Lire notre enquête A la Duchère, une mosquée aux prises avec les salafistes

Une reprise en main en trois temps

Le « redressement », comme le nomme le président de l’Association des musulmans de la Duchère, s’est opéré en trois temps.

  • Appuyé par le CRCM, une nouvelle équipe s’est faite élire il y a trois ans par l’assemblée générale de l’association.
  • Ensuite, le président a mis un terme aux cours d’arabe et de religion qui étaient dispensés par des salafistes.
  • Enfin et surtout, le dernier imam choisi par l’association a tenu alors que ses prêches étaient fortement contestés.

Deux imams successifs ont été menacés et ont porté plainte. Mais faute de témoins, les affaires ont été classées sans suite.
Le second imam qui a porté plainte, Hicham Baba, a failli jeté l’éponge. Mais les responsables du culte et les services de la préfecture l’ont fortement appuyé.
Abdelkader Laïd Bendidi explique :

« Quelques personnes ont été convoquées par la police. Mais surtout même si la plainte n’a pas abouti, cela a donné à réfléchir à certains. Tout comme la fermeture de la mosquée de l’Arbresle fréquentée par des gens venus de la Duchère. »

L’imam choisi par l’association est finalement resté pour assurer le prêche du vendredi. Ce prédicateur de Vaulx-en-Velin, diplômé de physique-chimie, devrait être définitivement embauché après l’inauguration.

Mais cette prise de contrôle reste fragile. Depuis plus de 20 ans, la Duchère est associée au salafisme. Car c’est ici, dans la mosquée provisoire, qu’Abdelkader Bouziane a oeuvré du milieu des années 90 à 2000 avant de partir à la mosquée de l’Urssaf à Vénissieux.

« A la Duchère, on a toujours baigné dans une mouvance salafiste, nous expliquait il y a un an Abdelkader Laïd Bendidi, président du CRCM. L’ancienne direction de l’association était laxiste et ne mesurait pas la portée de ce type de propos. Elle laissait faire ».

Désormais la direction de la mosquée ne veut plus laisser faire. Mais le « cheikh Abdelkader » a fait des petits. Les responsables estimaient à « une cinquantaine » le noyau dur des salafistes.

La nouvelle mosquée de la Duchère en travaux, en septembre 2015 ©LB/Rue89Lyon

La nouvelle mosquée de la Duchère en travaux, en septembre 2015 ©LB/Rue89Lyon

Partager cet article

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 984 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 393 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.