Le back-office
Le blog de la rédaction, toute la tambouille qui nous fait vivre et peut vous intéresser. Des opérations spéciales vous sont proposées régulièrement.
A la une  FOOD !  Le back-office 

Pourquoi Rue89Lyon veut tant vous faire goûter le vin naturel ?

actualisé le 07/11/2016 à 08h56

Pour faire venir jusqu’à vous des choses délicieuses mais introuvables à Lyon ; pour le plaisir de faire changer d’avis les derniers réfractaires. Pour débattre avec ceux-là mais aussi avec les plus convaincus. Pour vous rencontrer « in real life » et pour changer un peu la face du monde.

verre-rue89lyon

Oh le joli verre ! Viens le chercher ce week-end au Palais de la bourse. DD/Rue89Lyon

Pour la troisième édition du salon des vins Rue89Lyon, nous nous installons tout le week-end en plein coeur de la ville.

C’est simple : on ne peut pas faire plus central qu’au Palais de la Bourse, dans l’antre de la CCI. Rebel rebel, you’ve torn your dress / voilà qu’tu bois dans un palais.

Et pourquoi pas ? Le vin naturel ne concerne pas qu’un petit groupe d’initiés ou d’hurluberlus qui privilégieraient l’entre-soi. Certainement pas.

Ses détracteurs aiment dire que l’engouement autour de lui correspond à une mode passagère. Nous croyons à l’inverse que ces vins et leur mode de production, de distribution, font partie d’une forme de révolution.

On assiste et on pousse même cette mutation, car elle est liée à des questions dont on ne peut plus faire l’économie : que mange-t-on, à quel prix, qui nous le donne, pourquoi et vais-je mourir bientôt ?

Antonin Iommi-Amunategui, instigateur du salon à Paris et programmateur du salon à Lyon, est devenue la figure médiatique de la démocratisation de ces vins, en faisant sur eux de la pédagogie bienveillante et, surtout, appétissante.

Son espace d’écriture No wine is innocent a même été élu meilleur blog de l’année en 2015 par l’éminente Revue des vins de France. C’est dire s’il y a changement de regard sur ces choix de cultures (dans tous les sens du terme).


« Il faut militer pour les vins artisanaux » par larevueduvindefrance

Antonin, avec sa toute nouvelle structure Nouriturfu (édition et événements), coproduit donc cette année encore, avec la petite équipe de Rue89Lyon, le salon lyonnais -on vous racontait cette histoire il y a trois ans et elle est toujours aussi vraie.

Vous êtes par ailleurs invité à vous pencher sur la question du vin naturel pendant tout le mois de novembre, à Lyon.

De bonnes quilles pour Noël

Rue89Lyon devient-il très riche en montant ce salon ? Jusque là, nous avons à chaque fois réussi à équilibrer l’événement et à rémunérer le temps passé à sa préparation. S’il porte le nom de « Rue89 », le site lyonnais est toujours autonome vis-à-vis du groupe Le Monde (qui détient le Nouvel Obs et Rue89). Boire bon, c’est donc aussi soutenir la petite équipe de Rue89Lyon et votre info locale indépendante.

Pas encore de quoi racheter la totalité de la presse quotidienne régionale de ce pays, mais plutôt de quoi nous motiver à continuer à vous parler et à vous rencontrer sur ce mode-là, celui de quelques événements conviviaux permettant le débat.

Il y a bien des initiatives qui nous intéressent dans cette ville et cette région, en matière de food aussi saine (pas dans le sens de « healthy » mais plutôt dans celui de « propre ») que réjouissante ; c’est un sillon que l’on a très envie de creuser.

Voilà donc une troisième édition qui s’étoffe et s’étend sur tout le week-end -samedi et dimanche (10h>19h). Mais en réalité, les festivités démarrent dès le vendredi soir avec une soirée autour de vins argentins et… de cumbia.

Le dimanche soir, pour clôturer en beauté, se prépare un petit dîner façon grand-mère, au-dessus des tables de jeu de… l’Académie de billard -cette curiosité locale de la rue de la Martinière, qui ouvrira donc pour la première fois ses portes à des cuisiniers.

On sait qu’il y a désormais une quantité de verres « Rue89 Lyon » qui se baladent en liberté dans cette ville. On a l’agréable surprise de constater qu’il y a également davantage de bonnes quilles dans les bars et restaurants de Lyon, tous ne l’affichent pas nécessairement au fronton de leurs établissements mais on sait qu’ils se font plaisir en vous les proposant.

Venez récupérer votre verre-collector ce week-end car on a pas trouvé mieux, jusque là, pour atteindre la perfection de ce son : « tchin tchin ».

Toute la programmation et les infos par ici avec, en prime, un joli zoom régional pour cette édition 2016.

Mais quelle petite bande de vandales. Crédit-poucave : V. Oliveira/PB

Mais quelle petite bande de vandales. Crédit-poucave : V. Oliveira/PB

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 984 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 393 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.