Actualité 

L’aéroport de Lyon officiellement vendu à Vinci et compagnie

Le gouvernement a officialisé ce week-end la privatisation de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.

Les arrêtés ont été publiés dimanche 30 octobre au Journal Officiel.
Ils officialisent la vente de 60% des parts de l’Etat à un consortium composé de :

  • Vinci (51% des parts du consortium)
  • Predica (filiale d’assurance du Crédit agricole – 24,5%)
  • Caisse des dépôts (24,5%)

Vinci exploite déjà le Rhônexpress. Le géant du BTP avait obtenu une concession de trente ans pendant laquelle aucun autre mode de transport public ne peut venir concurrencer le tram-train qui relie la Part-Dieu à l’aéroport Saint-Exupéry.

Au total, les ventes des aéroports de Nice et Lyon (réalisées en même temps) doivent rapporter 1,76 milliard d’euros.

Actionnaires minoritaires lyonnais déboutés

Trois des quatre actionnaires minoritaires locaux s’étaient retirer du processus de désignation. Ils estimaient ne pas avoir été suffisamment consultés.

Si l’on ajoute la Métropole de Lyon (qui est restée dans le processus de désignation), ces actionnaires représentent toujours 40% des parts :

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Département du Rhône
  • CCI Lyon Métropole
  • Métropole de Lyon

En août dernier, le tribunal administratif de Paris avait rejeté le recours déposé par le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et le département du Rhône.

Aéroport de Lyon Saint-Exupéry depuis la tour de contrôle le 2 mai 2006© Jean-François Marin/Aéroports de Lyon

Aéroport de Lyon Saint-Exupéry depuis la tour de contrôle le 2 mai 2006© Jean-François Marin/Aéroports de Lyon

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 169 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 526 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 516 visites. Aucun commentaire pour l'instant.