A la une 

Opération de com’ pour Laurent Wauquiez avec la question policière

actualisé le 25/10/2016 à 23h51

Laurent Wauquiez ne peut pas dire qu’il est le premier sur ce coup-là, mais cela n’empêche pas le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes de mettre le paquet sur une annonce qui concerne la police -les fonctionnaires les plus exposés à la lumière médiatique depuis quelques jours.

Laurent Wauquiez ne s’était pas nécessairement prévu au programme, c’est plutôt deux de ses vice-présidents, Patrick Mignola aux transports et Philippe Meunier à la sécurité (mais aussi à la chasse et aux relations internationales), qui devaient prendre le micro.

Mais voilà qu’entre temps les fonctionnaires de police ont fait l’actu avec des revendications de plusieurs ordres (social, conditions de travail et de réussite des missions de sécurité, etc).

Après une semaine de fronde, une demande qu’avait formulée le syndicat Alliance Police Nationale en juin dernier a donc finalement été instruite dans les bureaux de la Région : la gratuité dans les trains régionaux, TER, pour les forces de l’ordre. La voilà désormais accordée aux agents dits « actifs » de la police, et de la gendarmerie, comme cela a déjà été  entériné dans les régions PACA et des Hauts-de-France.

Raison invoquée par les collectivités ? La sécurité des voyageurs car, en effet, les policiers « ont le droit de porter leur arme en dehors de leurs heures de service« .

Laurent Wauquiez y voit au moins deux avantages :

« C’est un signe de reconnaissance, un geste symbolique de soutien envoyé aux policiers dans ce moment qui est difficile, où ils ont le sentiment que leur autorité est sapée.

Et la logique est simple : s’ils ont ce moyen de transports gratuit, les policiers et les gendarmes prendront plus le train. On offre la gratuité à ceux qui, par leur réactivité, peuvent protéger nos concitoyens. »

Et le président LR a tenu à préciser :

« Il n’y a aucune corrélation entre cette décision et les mouvements sociaux actuels qui témoignent d’un ras-le-bol général des policiers ».

« Flic du matin au soir »

À la tête du syndicat Alliance en région, Pierre Tholly apprécie la « mesure sociale » et confirme l’intérêt de voir davantage de ses collègues dans les trains :

« Comme on dit souvent, on est flic du matin au soir, c’est bien ce que nous reprochent d’ailleurs souvent nos familles. Même dans la rue, partout, on regarde toujours ce qui se passe ».

Des chiffres précis ne peuvent pas être donnés puisqu’on ne sait pas combien d’agents des forces de l’ordre auront envie d’utiliser cette nouvelle carte. Mais à vue de nez, Laurent Wauquiez est prêt à mettre 500 000 euros par an pour la région.

Le président LR voit bien les agents faire la sécurité avec leur arme dans le train, pendant leur trajet, en cas de besoin. Remplacent-ils la police que Laurent Wauquiez avait annoncé vouloir mettre en place « en plus de la police ferroviaire », lors de la campagne électorale ?

Laurent Wauquiez à l'Ecole centrale de Lyon, juillet 2016. Crédits : SS/Rue89Lyon.

Laurent Wauquiez à l’Ecole centrale de Lyon, juillet 2016. Crédits : SS/Rue89Lyon.

À ce moment (nous sommes donc en novembre 2016), Paris subit des attaques terroristes qui bouleversent le pays. La campagne électorale pour les Régions est alors stoppée, dans le cadre d’un deuil national. Laurent Wauquiez la reprend avec l’annonce d’un gros « bouclier de sécurité » lourd de 45 millions d’euros et il promet d’ajouter des effectifs à la police ferroviaire, sans que la région n’en ait pourtant la possibilité (la compétence « police » est celle des communes et de l’État).

Aujourd’hui, la gratuité dans les trains pour les gendarmes et les policiers entre ainsi très opportunément dans ce budget « bouclier », d’après le président de Région qui a répondu à notre question.

 

 

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 984 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 393 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.