Cultures  Politique 

Laurent Wauquiez, hué au Festival Lumière, toujours en désamour avec la culture

actualisé le 11/10/2016 à 19h24

La soirée d’ouverture du Festival Lumière à la Halle Tony Garnier à Lyon est un pince-fesses où il fait bon se montrer et où l’on croise de la star à gogo. Une soirée de gala qui a eu lieu ce samedi 8 octobre et à laquelle se sont pressées stars du cinéma et élus locaux qui, pour certains d’entre eux, financent à travers leur collectivité ce festival de cinéma dans la ville qui l’a vu naître.

Cette année, en tant que président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez était donc sur le tapis rouge.

Et ce matin, le président de la Région doit peut-être re-songer à sa subvention au festival de 250 000 euros devant l’accueil plutôt hostile qui lui a été réservé.

La vidéo, repérée par Le Lab, fait entendre les huées d’une partie du public à son égard. A Lyon Capitale, l’entourage de Laurent Wauquiez fait savoir qu’il était surtout chagriné pour les lycéens (sic) de l’école de cinéma « La Ciné fabrique » qui l’accompagnaient.

Pourtant, selon plusieurs personnes sur place, le président par intérim des Républicains était même carrément furieux. Pas de scène pour lui en fin de cérémonie, Laurent Wauquiez est resté assis.

Des relations avec la culture déjà très froides

Les relations avec le monde culturel sont plutôt compliquées depuis son élection en janvier 2016. Plus que la baisse de 10% environ constatée dans le budget consacré au secteur, ce sont les choix et leurs (absences) de justifications qui posent problème.

De subites hausses de subventions sans réelles explications en faveur de certains évènements, souvent portées par des collectivités ou élus amis, ont fait naître une forte suspicion de clientélisme. Quand dans le même temps d’autres structures se voyaient amputées d’une partie (parfois importante) de leurs financements. Beaucoup sont restées dans le brouillard avant de connaître ce que la Région avait décidé pour elles.

Le secteur est loin d’être un des principaux postes de dépenses pour la Région, mais il reste celui qui permet à un élu de briller et qui a vu l’ancien président de Région, le socialiste Jean-Jack Queyranne, s’illustrer. Pour 2016, les dépenses « Sport et Culture » confondues sont estimées à 78 millions d’euros sur un budget total (fonctionnement et investissement) de plus de 2 milliards d’euros.

Si l’attribution des subventions aux évènements culturels est devenue « le fait du prince », selon l’expression choisie par les élus d’opposition à gauche, Thierry Frémeaux a peut-être du souci à se faire pour le renouvellement de la sienne, en provenance de la Région et dans sa totalité, pour 2017.

Monica, faire-valoir de Gérard

Gérard Collomb, le maire de Lyon et président de la Métropole qui finance à près de 50% le Festival Lumière (1,1 million d’euros environ) n’a pas connu ce désagrément. Notamment parce qu’il a fait son entrée accroché au bras de Monica Bellucci, profitant de l’aura de l’actrice.

« Le meilleur moyen de se faire applaudir », a ironisé Gérard Collomb.

Un cadeau de plus pour Laurent Wauquiez décidément bien reçu samedi soir. Le président de Région a bien du mal à se faire apprécier du monde culturel. Il se pique de sauver le Musée des Tissus, dossier lyonnais médiatique pour lequel il a affirmé ce week-end pouvoir mettre 5 millions d’euros sur la table, mais n’a toujours pas donné de programme politique clair en matière culturelle.

Pour dernier exemple cité par l’opposition socialiste de Laurent Wauquiez, l’agence de développement culturel régionale auvergnate, le Transfo, vient d’apprendre une baisse de ses subventions de 25%.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 984 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 393 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.