Actualité 

Gérard et Caroline Collomb, VRP assidus d’Emmanuel Macron

actualisé le 08/09/2016 à 23h08

A sa droite son épouse, à sa gauche Caroline Collomb mais aussi le mari de celle-ci, Gérard, maire PS de Lyon.

Pour son meeting à la Mutualité, à Paris, ce mardi soir, Emmanuel Macron a mis le paquet, se servant d’appuis de poids. Le Monde a compté, entre autres : Jean Marc Ayrault, Nicole Bricq ; l’ancien ministre de Jacques Chirac, Renaud Dutreil ; l’écrivain Erik Orsenna, la veuve de Michel Rocard…

Et Gérard Collomb, qui est depuis le lancement du mouvement En marche !, un infatigable porte-parole et supporter du jeune ministre, n’hésitant pas à mettre tous les moyens en oeuvre pour en faire la promotion.

Le meeting a eu lieu deux jours seulement avant la prise de parole officielle de François Hollande, qu’Emmanuel Macron a faussement épargné pendant son discours à la Mutualité :

« Quand on avance à couvert, on a du mal à convaincre » ;

Ou encore :

« La loi travail, c’est une réforme importante, mais ce n’est plus le combat d’aujourd’hui. »

On peut se demander si sa voix a porté suffisamment pour être entendue, à l’extérieur de la salle, des opposants à ce projet de loi, rassemblés eux aussi pour l’occasion.

Qu’il roule pour lui ou qu’il rabatte pour François Hollande, Emmanuel Macron a pu compter ses soutiens et mesurer sa popularité ce soir.

De quoi agacer, peut-être, le président de la République mais aussi ambiancer un peu le conseil des ministres qui se tiendra ce mercredi 13 juillet. Manuel Valls a déjà déclaré qu’il fallait que « ça s’arrête » et la lyonnaise Najat Vallaud-Belkacem voudrait bien également qu’on parle d’autre chose que du collègue Emmanuel.

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 370 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 711 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 515 visites. 6 commentaires.