Vigies 

En un siècle la température du fleuve Rhône a augmenté de deux degrés

Par AFP (via le parisien.fr)

La température du fleuve Rhône a augmenté de deux degrés depuis 1920 en raison notamment du réchauffement climatique et des rejets thermiques des centrales nucléaires, selon les résultats d’une étude présentée au comité de bassin Rhône-Méditerranée et rendue publique mardi.

La préfecture de la région Auvergne-Rhones-Alpes reprenant les grandes lignes de l’étude indique dans un communiqué :

« La part d’échauffement lié aux rejets thermiques des centrales de production d’électricité varie en cours d’année, elle représente en moyenne la moitié ».

Elles soulignent également qu’à partir des années 2000, la part des espèces d’eaux chaudes et lentes, dont certaines nouvellement arrivées tel que le silure, augmente au détriment d’espèces d’eaux froides et plus caractéristiques du fleuve Rhône.

À lire sur le Parisien.fr

Partager cet article