Actualité 

Loi Travail : 12 heures d’occupation de l’ancien collège Truffaut

actualisé le 18/05/2016 à 13h44

Une semaine après une deuxième tentative, l’ancien collège Truffaut, sur les Pentes de la Croix-Rousse, a de nouveau été occupé ce mardi après-midi, après la 8ème manifestation contre la loi travail. Il a été rebaptisé « école de la grève ». Mais les squatteurs ont dû partir en milieu de nuit, à la suite d’un incendie.

Mardi dernier, la manif sauvage lyonnaise contre le recours au 49-3 avait été menée par quelques uns en direction de l’ancien collège Truffaut, place Morel (1er arr. de Lyon). Ce bâtiment, aujourd’hui désaffecté, avait été occupé brièvement en décembre 2013 avec la maire du 1er arrondissement.

Après plusieurs coups de pieds, la porte avait cédé, permettant à une centaine de personnes d’entrer dans le bâtiment pour commencer une occupation, à la manière de ce qui s’était produit à Rennes.

Mais après une demi heure, la foule était repartie sans que la police n’ait eu à intervenir pour continuer la manifestation en direction de la place des Terreaux.

La troisième tentative d’occupation du collège Truffaut

Ce mardi 19 mai, rebelote. Mais cette fois-ci, la tentative de squat a été mieux préparée. Le rendez-vous avait circulé par tracts au cours de la manifestation contre la loi travail. Place des Célestins, puis place Rouville.

En milieu d’après-midi, plus de 200 personnes ont investi les lieux, faisant partir le gardien qui officiait dans ce bâtiment propriété du Grand Lyon.

S’en est suivie la publication d’un communiqué sur le site Rebellyon.
La volonté des occupants est d’en faire, selon ce texte, « un lieu d’organisation de la lutte contre la loi sur le travail » et à cette occasion [le collège] est rebaptisé École de la Grève.

L'ancien collège Truffaut a été investi dans l'après-midi du 17 mai, après une manifestation contre la loi travail. ©LB/Rue89Lyon

L’ancien collège Truffaut a été investi dans l’après-midi du 17 mai, après une manifestation contre la loi travail. ©LB/Rue89Lyon

Une AG réunissant environ 150 personnes s’est tenue ce mardi en fin d’après-midi, alors que les forces de l’ordre avaient quitté les abords du collège désaffecté.

Elle a notamment appelé à un rassemblement ce mercredi à 12 heures devant le tribunal de Lyon, « contre les violences policières », en réaction au rassemblement des policiers contre « la haine anti-flic » qui devait avoir lieu le même jour à 12h30 devant la préfecture du Rhône.

Ce contre-rassemblement a été interdit mercredi par un arrêté préfectoral.

Un incendie provoque le départ des occupants

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 3 heures du matin, un incendie s’est déclaré dans une cave de l’ancien collège. L’origine est indéterminée.

La soixantaine de personnes qui occupaient le bâtiment ont dû quitter les lieux.

La troisième occupation aura duré à peine 12 heures.

 

> Article mis à jour le 18 mai à 13h30 suite à l’évacuation du bâtiment et avec la précision sur l’interdiction du contre-rassemblement

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 578 visites. 1 commentaire.