FOOD !  Société 

[APPLI] Circuits courts : à Lyon, le nombre d’initiatives ne cesse d’augmenter

actualisé le 02/06/2016 à 23h34

Depuis trois ans que nous avons réalisé une première appli dédiée aux circuits-courts à Lyon, les lignes ont beaucoup bougé. Il était temps de faire le point sur ce qui pouvait avoir l’apparence d’un mouvement éphémère, une forme de « mode ».

C’est en réalité une lente modification des habitudes qui s’opère, accompagnée par des propositions commerciales de plus en plus nombreuses. Dans l’agglomération lyonnaise, le choix des circuits courts ne cesse de grossir. Vous pouvez trouver le format qui vous convient et près de chez vous grâce à notre appli (ci-avant) mise à jour.

A La Ruche qui dit Oui, 83 % de la vente revient au producteur. / © Mélany Marfella

A La Ruche qui dit Oui, 83% de la vente revient au producteur. / © Mélany Marfella

  • Les épiceries de produits locaux (en violet sur la carte) : elles semblent assez stables, elles n’ont essuyé aucune fermeture et ont même pu accueillir un petit nouveau : Les bons plans de Tonton avec qui elles forment désormais un réseau de 9 épiceries.
  • Les magasins de producteurs (en bleu) : Ils se développent de plus en plus, davantage depuis les derniers épisodes de la crise agricole qui perdure. Au total 3 magasins de producteurs de plus sur les 18 que l’on avait déjà recensés en 2013.
  • Les paniers AMAP (en orange) : C’est peut-être le secteur le plus instable mais aussi celui où il y a le plus d’offres. Avec la crise que traversent les producteurs, ils se présentent comme une des solutions possibles pour remédier à celle-ci. Leur point fort : l’intégralité des paniers vendus revient au producteur. En tout, il y en aurait près d’une cinquantaine mais il est difficile pour certains de savoir s’ils sont encore en activité leur sites web n’étant pas à jour. Nous les avons marqués d’un point d’interrogation.
  • Les paniers avec un intermédiaire (en rouge) : C’est un véritable succès avec plus de 200 points de distribution réparties entre 8 structures : AlterConso, Croc’éthic, Abralégumes, Potager City, Le Maréchal Fraîcheur, La Ruche qui dit Oui et le P’titMarché.Com. Loin des petites épiceries, ils sont un peu les chaînes de distribution des produits locaux (même s’ils n’ont rien des supermarchés) et sont un peu plus souples pour les « consom’acteurs » qui n’ont pas l’obligation d’un panier régulier. Néanmoins, tout n’est pas reversé au producteur, gardant une marge de 3 à 20% pour fonctionner.

L’activité est si dynamique que vous avez peut-être relevé d’autres initiatives qui n’apparaîtraient pas sur la carte. N’hésitez pas à nous les signaler !

> Par Bertrand Enjalbal et Mélany Marfella

Partager cet article

L'AUTEUR
2 auteurs
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 452 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 417 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 652 visites. 2 commentaires.