Vigies 

L’ex-curé « exfiltré » par le diocèse de Lyon mis en examen pour pédophilie

SUR MEDIAPART

L’ex-prêtre du Tarn-et-Garonne, « exfiltré » par le diocèse de Lyon, a été mis en examen samedi à Montauban pour « agression sexuelle aggravée sur mineur ». Jean-Marc Desperon, 62 ans, a été placé en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte.

Le mandat de dépôt, requis par la procureure de Montauban, s’explique par la disparition de l’ex-prêtre pendant plusieurs jours, suite à la révélation par Mediapart de cette nouvelle affaire de pédophilie touchant l’église catholique et le cardinal Barbarin.

Mediapart exposait que le prêtre faisait l’objet d’une enquête préliminaire suite à la plainte d’un père pour « faits d’emprise » sur son fils.

Le prêtre est finalement réapparu dans la nuit du 20 au 21 avril. Fatigué, il a « indiqué qu’il était parti de chez lui à Finhan, petite commune proche de Montauban, suite à l’article du samedi 16 paru sur Mediapart », a expliqué Alix-Marie Cabot-Chaumeton, la procureure de Montauban, lors d’un point presse le 22 avril :

« Il a laissé une lettre chez son voisin et il est parti à pied à travers champs et cela durant trois jours. »

Le père Desperon a été placé en garde à vue, jeudi 21 avril. Devant les gendarmes, il a avoué des faits d’agressions sexuelles sur un mineur de 15 ans « en 2005 et peut-être même en 2009 » selon la procureure, confirmant le témoignage d’une victime toulousaine recueilli par Mediapart.

Selon une source judiciaire, l’ex-curé lyonnais a été déféré dans la matinée devant un juge d’instruction de Montauban, ce samedi 23 avril.

A lire sur mediapart (payant)

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 536 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.