Actualité 

A Lyon, une 6ème manif contre la loi travail : affluence moyenne

actualisé le 12/04/2016 à 18h50

[Article mis à jour régulièrement] C’est la sixième manifestation contre la loi travail à Lyon. Après un petite manif à l’initiative des organisations de jeunesse, les syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, CNT-SO et UNEF ) appelaient à défiler ce samedi, de la place Jean Macé (7ème arrondissement) à la place Bellecour.

Malgré le début des vacances scolaires, il y avait encore du monde dans la rue. Niveau chiffres, c’est le grand écart : 4 400 personnes selon la police et 15 000 selon la CGT qui fournissait la moitié du cortège où l’on notait le retour de quelques dizaines de syndiqués FO.

Lycéens en tête

Les jeunes, essentiellement des lycéens, ont pris la tête de la manifestation et formaient un tiers du cortège.

Ils venaient des lycées de Lyon mais aussi d’Oullins et de Vaulx-en-Velin. Dans cette commune de la banlieue est, le lycée Doisneau a connu une semaine de manifestations sauvages, de blocages, mais aussi d’interpellations : 19 selon le comptage de la police.

Les étudiants, éparpillés dans tout le cortège, étaient beaucoup plus discrets.

Thomas, porte-parole de la coordination nationale et étudiant à Lyon 1, reconnaissait une « petite » mobilisation dans les universités lyonnaises :

« En AG, nous sommes 50 à Lyon 1 et 200 au maximum à Lyon 2. Les facs les plus mobilisées restent Rennes 2 et Toulouse-Le Mirail. »

Les lycéens en tête du cortège du 9 avril à Lyon contre la loi travail. ©LB/Rue89Lyon

Les lycéens en tête du cortège du 9 avril à Lyon contre la loi travail. ©LB/Rue89Lyon

Une grosse heure de manif et quelques projectiles

Après la longue et pluvieuse manifestation de mardi, la marche de ce samedi a été rapide et ensoleillée.

En tête de cortège, les slogans contre la loi travail ont été supplantés par des mots d’ordre plus larges : « tous ensemble, grève générale » ou le désormais traditionnel « P comme pourri, S comme salaud, à bas le parti socialo ».

Cours Gambetta, quelques projectiles ont été envoyés sur la vingtaine de policiers qui se trouvaient devant le cortège : oeufs de peinture, cailloux, canettes de bière et gros pétards lancés par des manifestants au visage masqué.

Par deux fois, la scène s’est reproduite : place Gabriel Péri et sur le pont de la Guillotière tandis que les slogans hostiles aux forces de l’ordre redoublaient.

La police n’a pas répliqué et a procédé à aucune interpellation.

Prochain rendez-vous syndical : un rassemblement le 13 avril à 14h place de la Nation à Vaulx-en-Velin, pour la venue d’une partie du gouvernement qui tiendra un troisième comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté.

Lycéens et étudiants projettent également de manifester le 12 avril.

« Nuit Debout Lyon » place Guichard

Ce samedi soir, à partir, de 18h, le mouvement « Nuit Debout Lyon » appelle à une occupation de la place Guichard, à deux pas de la Bourse du travail.
Pour cette troisième tentative (après le 31 mars et le 5 avril), la préfecture n’a pas interdit le rassemblement.

Dans le cortège lyonnais du 9 avril, une manifestante fait de la promo pour le documentaire "Merci Patron !" projeté régulièrement lors des rassemblements "Nuit Debout". ©LB/Rue89Lyon

Dans le cortège lyonnais du 9 avril, une manifestante fait de la promo pour le documentaire « Merci Patron ! » projeté régulièrement lors des rassemblements « Nuit Debout ». ©LB/Rue89Lyon


Une mobilisation en dents de scie

Avant cette journée du 9 avril, cinq manifestations se sont déroulées à Lyon. Elles ont rassemblé :

  • le 9 mars, entre 7 000 personnes (selon la police) et 20 000 personnes (selon les organisateurs)
  • le 17 mars entre 3000 et 6500 personnes.
  • le 24 mars, entre 1 500 et 4 000 personnes.
  • le 31 mars, entre 15 000 et 30 000 personnes.
  • le 5 avril, entre 1 400 et 2 000 personnes.
Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 521 visites. 1 commentaire.