Appartement 16

Attentats à Bruxelles : plus de policiers et de militaires à Lyon

2362 visites | aucun commentaire

[Article mis à jour régulièrement] Après les attentats de Bruxelles, le gouvernement français a annoncé un renfort de la sécurité dans les aéroports, les gares et les « lieux de haute fréquentation ». Vendredi, ce sont des contrôles d’identité qui sont annoncés dans les aéroports.

A Lyon, le préfet du Rhône, Michel Delpuech, a annoncé « 120 fonctionnaires supplémentaires » qui vont essentiellement patrouiller dans les gares et l’aéroport. Ces militaires ou policiers viennent s’ajouter à ceux qui patrouillaient déjà dans le cadre du plan Vigipirate ou de l’opération Sentinelle.

Les lieux visés sont essentiellement :

  • l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry
  • les routes d’accès à l’aéroport où des contrôles peuvent avoir lieu
  • la gare Part-Dieu
  • les centres commerciaux

L’objectif, toujours, est double, comme l’a exprimé Michel Delpuech lors d’un point presse :

« Le but est dissuasif. Il s’agit aussi de rassurer nos compatriotes ».

Vendredi, trois jours après ces attentats, des contrôles d’identité renforcés ont été annoncés par la préfecture du Rhône pour l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. C’est l’objet d’un communiqué :

“Les contrôles d’identité sont effectués aux abords de l’aéroport et dans les terminaux, contrôles qui concernent les passagers, certes, mais aussi toutes les autres personnes venant sur le site. La préfecture invite en conséquence tous les usagers de l’aéroport, et en particulier les accompagnants, à se munir d’une pièce d’identité”.

Pas de rassemblement à Lyon « en hommage aux victimes »

A Lyon, il n’y a eu ni rassemblement, ni dépôt de fleurs ou bougies après ces attentats en Belgique.

Le maire de Lyon, Gérard Collomb a annoncé que le Palais de Justice de Lyon serait illuminé aux couleurs de la Belgique ce soir « en hommage fraternel au peuple belge, si durement éprouvé ».

Le rappeur Oxmo Puccino, qui donnait un concert au Transbordeur de Lyon mardi soir, a appelé à un moment de « silence pour le peuple belge ».

La tour Incity a également été illuminée du drapeau belge.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available