Vigies 

Condamné pour agressions sexuelles, un curé « promu » par le cardinal Barbarin à Lyon

actualisé le 17/03/2016 à 18h35

SUR LEPARISIEN.FR

C’est le grand déballage. Ce mercredi une troisième affaire embarrassante pour le diocèse de Lyon est révélé par le Parisien. Après l’affaire Preynat puis celle concernant un ex-curé de la Croix-Rousse , le Parisien raconte qu’un curé condamné pour condamné pour agressions sexuelles sur des étudiants a été promu par le cardinal Barbarin.

Les faits remontent à 2007 alors que le curé exerçait à Rodez (Aveyron). Il a été condamné par le tribunal correctionnel de Rodez au printemps 2007 à dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans. Il a été jugé coupable d’agressions sexuelles commises sur des étudiants d’un foyer dont il en était le responsable. Il ne s’agit donc pas de pédophilie.

Les victimes lui reprochaient, notamment, des caresses déplacées. 

Ce prêtre est actuellement «en mission» dans le diocèse de Lyon où il est le curé d’une paroisse du Rhône. Il est arrivé dans le diocèse «vers 2008-2009». Il a d’abord été vicaire dans une paroisse avant d’en devenir son curé.

A l’archevêché de Lyon, on est au courant du passé judiciaire de l’ecclésiastique «condamné à une peine avec sursis», mais cela ne semble pas incompatible avec une mission pastorale.

«Il ne devait pas être en internat mais le juge d’application des peines n’a émis aucun avis négatif par rapport à un ministère paroissial», explique-t-on dans l’entourage du cardinal Barbarin.

En 2013, il a été promu doyen, en charge donc de plusieurs paroisses, par le cardinal Philippe Barbarin.

Cité par Le Figaro, le porte-parole des évêques de France, l’evêque Olivier Ribadeau-Dumas, a réagi mercredi en démentant que le prêtre condamné ait été «promu».

«Il n’est pas promu (…) Il a aujourd’hui des responsabilités de formation dans le diocèse de Lyon (…) pas en contact avec des jeunes, ce sur quoi le diocèse a toujours veillé».

Dans un communiqué, le diocèse de Lyon précise :

« Le juge d’application des peines chargé du suivi de la mise à l’épreuve a quant à lui expressément autorisé ce prêtre à poursuivre ses activités en paroisse.

Ce prêtre est curé d’une paroisse du diocèse et doyen d’un ensemble de paroisses. La fonction de doyen est une fonction administrative de coordination de l’activité des prêtres de plusieurs paroisses ».

Le diocèse de Lyon regrette « une exposition médiatique injustifiée » mais, pour « le respect des personnes », le diocèse a demandé à ce prêtre de prendre un temps de retrait.

A lire sur leparisien.fr

> Vigie mise à jour le 17/03 à 11h30 avec les précisions du porte-parole des évêques de France puis à 18h30 avec le communiqué du diocèse de Lyon.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 532 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.