Appartement 16

Abattoir certifié bio du Vigan : nouvelle vidéo choc signée L214

2273 visites | 2 commentaires

Après le scandale de l’abattoir d’Alès, c’est un autre abattoir du Gard qui est mis en cause par L214.

Avec cette nouvelle vidéo diffusé mardi 23 février, l’association de défense des animaux dits “de consommation” pointe l’abattoir bio de la petite commune du Vigan.

Dès le mardi après-midi, l’abattoir a été fermé “à titre conservatoire” par la communauté de commune propriétaire des lieux et une enquête préliminaire a été ouverte par le procureur de la République.

Ces nouvelles images dévoilées ce mardi 23 février par l’association L214 basée à Lyon montre une fois de plus la maltraitance animale dans un abattoir.

Cette fois-ci, quelques mois après le scandale de l’abattoir d’Alès, la vidéo est tournée dans un abattoir certifié bio “qui fonctionne en circuit court et qui approvisionne des boucheries locales”.

L’idée est de prouver que le traitement réservé aux animaux destinés à la consommation ne diffère pas selon les labels.

Comme l’association en a l’habitude, les images sont présentées par une “vedette”, en l’occurrence, ici, la chanteuse du groupe Lilly Wood and the Prick.

Les images ont été tournées entre juin 2015 et février 2016.

On voit d’abord des moutons jetés contre l’un des enclos de l’abattoir.

Des cochons qu’un employé n’arrive pas à étourdir avec la pince électrique finissent par brûler.

D’autres employés s’amusent à donner des chocs électriques à des moutons.

Après leur étourdissement, on voit des animaux suspendus reprendre conscience juste avant d’être tués avec un couteau. Et la voix off de préciser :

“les animaux mal étourdis devraient recevoir un étourdissement de secours. Ce n’est pas le cas à l’abattoir du Vigan”.

En conclusion de la vidéo, la chanteuse précise la volonté de l’association de défense des animaux : la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les abattoirs. Une pétition a été mis en ligne.

L214 a également porté plainte contre l’abattoir du Vigan.

> Billet de blog mis à jour le 24/02 à 8h45 avec l’annonce de la fermeture de l’abattoir et l’ouverture d’une enquête préliminaire.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

2 Commentaires postés

  1. Le “directeur” de ce camp de la mort précise que seulement trois ou quatre personnes travaille dans cette zone, j’espère fortement que ces pourritures soient actuellement en état d’arrestation et emprisonnés et qu’ils vont être mis hors d’état de nuire pour un bon moment.