Actualité  Politique 

Au conseil régional, Laurent Wauquiez veut-il élargir son cabinet sans le dire ?

Laurent Wauquiez et les cabinets, l’histoire continue.

En octobre dernier, durant la campagne des régionales, le candidat de la liste de droite et du centre attaquait le président sortant, le socialiste Jean-Jack Queyranne, sur sa gestion et sur la composition de son cabinet qu’il estimait pléthorique (« Lorsque j’étais ministre de l’Emploi, je n’avais pas 55 conseillers »).

En décembre dernier, la Chambre régionale des comptes a publié un rapport d’observation dans lequel elle épinglait la gestion du Puy-en-Velay dont il était maire jusqu’à peu.

Elle pointait, ironie du sort, les irrégularités dans l’embauche de deux membres de son cabinet en qualité de contractuels sur des postes normalement destinés à des fonctionnaires et dont les fiches de poste ne correspondaient pas vraiment au travail effectué.

Un « haut fonctionnaire » pour gérer le courrier

Aujourd’hui, nouvel épisode. Le groupe socialiste au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes publie sur son compte Facebook une offre d’emploi du conseil régional concernant un poste de responsable du pôle courrier au cabinet du président. Un poste ouvert aux « administrateurs » (à savoir des « hauts fonctionnaires ») qui ne serait qu’une façon déguisée selon le groupe socialiste pour Laurent Waquiez d’élargir la composition de son cabinet.

Président de Région voulant étoffer son cabinet sans le dire et en faisant passer cette mission pour une tâche…

Posté par Socialistes Région Rhône-Alpes sur lundi 15 février 2016

Le Lab d’Europe 1 indique qu’il s’agit donc d’un poste nécessitant un « niveau grande école ou troisième cycle » pour une tâche somme toute administrative.

Interrogé par le Lab, l’entourage de Laurent Wauquiez en remet une petite couche et ne peut s’empêcher de railler à nouveau leurs prédécesseurs :

« Embaucher un fonctionnaire pour un poste de fonctionnaire, c’est la règle. Mais ce ne n’est pas surprenant de la part du PS qui a, pendant des années, recruté des personnes sur le simple fait qu’elles avaient la carte du parti… « 
Le même entourage a précisé par ailleurs à Lyon Mag qu’il ne s’agit pas d’une ouverture de poste supplémentaire mais d’un remplacement.

> Retrouvez notre appli « Dans la tête de Laurent Wauquiez »

Partager cet article

L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 240 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 175 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 000 visites. Aucun commentaire pour l'instant.