Vigies 

Prières de rue comparées à l’occupation allemande : Marine Le Pen relaxée à Lyon

SUR LIBERATION.FR

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a été relaxée ce mardi par le tribunal correctionnel de Lyon dans l’affaire des prières de rue musulmanes, qu’elle avait assimilé à une «occupation» en décembre 2010.

Le tribunal a suivi le parquet qui avait requis la relaxe lors d’une première audience, le 20 octobre.

Selon le procureur, la présidente du Front national n’avait fait qu’«exercer sa liberté d’expression» en évoquant des faits «imputables non à l’ensemble de la communauté musulmane mais à une minorité». Non-présente lors de l’énoncé du jugement, elle encourait un an de prison et 45.000 euros d’amende. Quatre associations – la Licra, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), le Mrap et la Ligue judiciaire de défense des musulmans – s’étaient constituées parties civiles.

Libération précise que ce dénouement ne signifie pas la fin des ennuis judiciaires pour le FN et sa présidente. La présidente du FN devrait prochainement être entendue par la justice dans le cadre d’une enquête sur le financement des campagnes frontistes – dite «affaire Jeanne».

A lire sur libération.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 826 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 757 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.