Société 

Aller à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry pour 1,80 euro c’est déjà fini

actualisé le 28/12/2015 à 15h19

Quatre mois à peine après sa mise en service, la desserte de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry par bus TCL va être abandonnée. Le très cher Rhônexpress redeviendra donc au 1er janvier 2016 l’unique alternative à la voiture -à près de 15 euros le trajet.

Aéroport de Lyon Saint-Exupéry depuis la tour de contrôle le 2 mai 2006© Jean-François Marin/Aéroports de Lyon

Aéroport de Lyon Saint-Exupéry depuis la tour de contrôle le 2 mai 2006© Jean-François Marin/Aéroports de Lyon

Il en sera fini dans quelques jours de l’option par les lignes du bus 30 pour le prix d’un ticket (soit 1,80 euros). La desserte de l’aéroport Saint-Exupéry avait été mise en service le 31 août dernier, une option qui résultait de la mise en place de la nouvelle collectivité, Métropole de Lyon, absorbant sur le territoire de l’agglo les compétences du département du Rhône et de l’agglo.

Via le Sytral, la Métropole intégrait donc les anciennes lignes de bus du Rhône, offrant ainsi aux voyageurs sans voitures de se rendre à l’aéroport pour le prix d’un ticket TCL.

Ce lundi, en comité syndical, le Sytral a annoncé l’arrêt de cette fameuse ligne 30. Elle va fusionner avec la ligne 28 pour ne former qu’un ligne unique (la 28). Cette ligne de bus effectuera son terminus sur la commune de Pusignan. A proximité de l’aéroport donc… mais pas à l’aéroport. Dans le même temps, la ligne 29 qui desservait également la zone aéroportuaire va être modifiée au 1er janvier 2016 et effectuera son terminus à Meyzieu.

Le Sytral justifie ce choix par la nécessité de s’adapter notamment aux « niveaux de fréquentation constatés sur la commune de Genas ».

Le concessionnaire du Rhônexpress aurait en fait expressément demandé au Sytral de modifier ces deux lignes de bus en retirant la desserte de l’aéroport en vertu d’un contrat d’exclusivité, indique LyonMag.

Une pétition contre le monopole de Rhônexpress

Rhonexpress-Rhone-Train-Une

Rhonexpress est la navette la plus chère de France

La présidente du Sytral, Annie Guillemot (sénatrice PS, qui a aussi été maire de Bron jusqu’en septembre dernier), a signifié au cours de la réunion qu’il n’est pas question pour l’heure pour le syndicat de racheter la concession du Rhônexpress. Beaucoup trop chère (« plusieurs dizaines de millions d’euros).

Dans le passé, la société GoAirport s’était heurtée, avec son service de navette, au concessionnaire de Rhônexpress. A l’époque, la société avait été poussée par le Conseil Général et le Sytral pour mettre fin à ce service. Ironie de l’histoire, c’est aujourd’hui le syndicat mixte des transports de l’agglo lyonnaise qui se fait tordre le bras.
Toujours impossible de concurrencer ce Rhônexpress.
Des riverains de Rue89Lyon complètement offusqués nous avaient alertés de ce changement de programme quelque peu obligé du Sytral. Une pétition en ligne a été lancée et a recueilli en quelques heures quasi 500 signatures.
Si vous n’avez pas de voiture et que vous ne voulez pas prendre un taxi ou un Uber, que vous n’avez pas de covoitureur : il faudra payer 14,6 l’aller pour Saint-Exupéry.
Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Fête des Lumières 2016 : la carte interactive

par Le Petit Bulletin. 1 033 visites. 1 commentaire.

Docu sur le Parc OL : un journaliste de France 5 agace Gérard Collomb

par Louis Tanca. 820 visites. 3 commentaires.

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 994 visites. Aucun commentaire pour l'instant.