Politique  Régionales 2015 

En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez gagne les élections

actualisé le 16/12/2015 à 09h41

Laurent Wauquiez, tête de liste Les Républicains, remporte largement le scrutin avec 40,61% des suffrages exprimés. Le président socialiste sortant Jean-Jack Queyranne, à la tête d’une liste de rassemblement de la gauche recueille 36,84% des suffrages. Le Front National recueille 22,55% des voix.

Laurent Wauquiez à la préfecture du Rhône cet dimanche 13 décembre. Crédit : Eric Soudan.

Laurent Wauquiez à la préfecture du Rhône cet dimanche 13 décembre. Crédit : Eric Soudan.

23h53. Les résultats désormais définitifs et complets, la carte électorale de la nouvelle région délivre quelques enseignements au soir de ce second tour. Avec une participation en hausse par rapport au premier tour, la mobilisation n’a pas desservi la droite et Laurent Wauquiez. Au contraire, elle semble même être celle qui en a le plus bénéficié. Il progresse de 400 000 voix entre les deux tours tout comme celle de Jean-Jack Queyranne alors qu’elle était une liste de rassemblement.

Jean-Jack Queyranne et sa liste arrivent en tête dans quatre départements : le Puy-de-Dôme, l’Isère, l’Ardèche et la Drôme ainsi que dans la Métropole de Lyon. Pas de quoi pourtant faire pencher la balance en sa faveur. Dans ces départements où il arrive en tête, le président sortant dispose d’une avance relativement faible sur Laurent Wauquiez, de l’ordre de 2 points. L’Allier, département de gauche historiquement, a majoritairement voté pour la liste de droite avec de surcroît un écart de plus de 4 points sur celle de la gauche.

Dans le même temps sur les terres de droite Laurent Wauquiez fait le plein (Haute-Savoie, l’Ain, Rhône, Cantal et Haute-Loire). Dans ces départements l’écart est conséquent avec la liste unitaire de gauche, jusqu’à 15 points parfois.

23h44 : Résultats définitifs complets :

Liste Laurent Wauquiez (LR-UDI-Modem) : 40,61% des suffrages exprimés
Liste Jean-Jack Queyranne (PS-EELV-PC) : 36,84%
Liste Boudot (FN) : 22,55%

22h10. Andréa Kotarac, qui était tête de liste dans la Métropole de Lyon pour le Rassemblement (EELV-PG/Nouvelle donne), responsable du Parti de Gauche à Lyon, se projette déjà :

« On va être le cauchemar de Laurent Wauquiez à l’assemblée. Il a décidé d’être la droite dure, on va être l’opposition dure. »

21h50. Laurent Wauquiez refuse que l’on qualifie sa politique de « droite de la droite ». Pour autant, ses premiers propos concernent la lutte contre l’assistanat, sa marotte principale. Et la sécurité. Priorité à la sécurisation des TER, des gares et des lycées, donc.

21h45. Jean-François Debat, tête de liste socialiste dans l’Ain, a pris la parole dans les salons de la préfecture à la place de Jean-Jack Queyranne, qui n’est pas sorti de son QG de campagne.

Pour lui, c’est le report des voix du FN chez Laurent Wauquiez qui a fait le plus de mal à la liste de la gauche. Pas de mea culpa à chaud ou de remise en cause de la stratégie de campagne, « le temps de l’analyse viendra plus tard ».

Il déclare tout de même :

« Laurent Wauquiez a tactiquement bien joué, mais je suis inquiet pour l’avenir car je ne pense pas qu’il soit un rempart contre le FN. »

20h58. Louis Giscard D’estaing, colistier de Laurent Wauquiez dans le Puy-de-Dôme, estime que la victoire annoncée de son candidat est « une bonne nouvelle pour l’Auvergne ». Le candidat de la droite et du centre est maire du Puy-en-Velay et estimait en cela représenter particulièrement cette zone du futur vaste territoire qui naître au 1er janvier 2016.

Laurent Wauquiez à l'annonce des estimations à son large avantage dimanche 13 décembre. Crédit : Eric Soudan.

Laurent Wauquiez à l’annonce des estimations à son large avantage dimanche 13 décembre. Crédit : Eric Soudan.

20h55. Pour Jean-François Debat, tête de liste socialiste dans l’Ain, accuse le coup et a déclaré sur la chaîne régionale de France 3  :

« Laurent Wauquiez ramasse les dividendes de son extrémisme. »

Et de poursuivre :

« Demain il faudra évidemment repartir de l’avant. Je mme refuse à dire que c’est un problème de casting qui nous a fait perdre. »

20h. Les premières estimations donnent Laurent Wauquiez (Les Républicains) gagnant dans les grandes largeurs, à 40,91% des voix contre 34,59% pour Jean-Jack Queyranne qui menait une liste d’union de la gauche. Derrière, le candidat du FN est crédité de 24,51%. Ces estimations sont tirées de 67,91% des votes définitifs dépouillés en région (petites et moyennes communes).

A la préfecture du Rhône, dimanche 13 décembre.

A la préfecture du Rhône, dimanche 13 décembre.

18h30. Montage technique pour les médias, à la préfecture du Rhône. L’équipe de Rue89Lyon y passera la soirée et sera sur le pont pour vous rapporter les résultats mais aussi, bien sûr, les réactions des candidats qui ne manqueront pas de venir faire leur petit tour.

17h. Le taux de participation pour la région est de 50,43%. En forte hausse par rapport au premier tour (43,24%). Pour rappel, les bureaux de vote ferment à 20h dans les grandes villes régionales, comme Lyon.

12h10. Le taux de participation en Auvergne-Rhône-Alpes à la mi-journée était de 20,95%, en hausse par rapport au premier tour (18,12%).

La moyenne nationale de ce taux de participation connaît également une augmentation significative. Il était de 19,59% -soit trois point de plus par rapport au dimanche 6 décembre.

11h30. Ci-dessous, un graphique vous donnant une idée du poids électoral de chacun des candidats, à l’issue du premier tour -et d’une fusion qui aboutit à une liste d’union de la gauche.

Les médias nationaux se sont principalement intéressés aux territoires dans lesquels le FN serait en capacité de remporter la mise, ce qui n’est pas le cas de la nouvelle grande région déployée autour de Lyon et de Clermont-Ferrand.

Malgré tout, le suspense auvergno-rhonalpin (on se risque aux néologismes puisque la nouvelle grande région n’a pas encore de nom officiel) est très fort et mérite que l’on surveille les résultats de près.

Nous les reporterons dès 20h ce soir, sur une carte des 13 départements, et dès lundi sur une carte des communes.

Si Christophe Boudot a peu de chance de s’illustrer (notons toutefois que le FN a largement augmenté son nombre de voix sur le territoire, entre les élections régionales de 2010 et celles de 2015), Jean-Jack Queyranne et Laurent Wauquiez sont au coude-à-coude.

Le premier espère voir un fort report des voix de la gauche écologiste et communiste sur sa liste d’union. Le second, arrivé en tête dimanche 6 décembre, a durci le ton, adoptant dans toute sa communication de campagne (les tracts notamment) les thèmes privilégiés de l’extrême droite -sécurité et discours anti-immigration-, espérant ainsi siphonner les voix du FN.

Laurent Wauquiez au soir du premier tour à la préfecture du Rhône. Crédit : Eric Soudan.

Laurent Wauquiez au soir du premier tour à la préfecture du Rhône. Crédit : Eric Soudan.

Et chacun imagine que le taux de participation habituellement plus fort au second tour sera favorable à sa liste. Au premier tour, le taux d’abstention était particulièrement élevé en Auvergne-Rhône-Alpes (51%), un peu plus que la moyenne nationale.

Les bureaux de vote sont ouverts jusque 18h, 19h ou 20h selon les tailles des communes.

Vous pouvez retrouver toutes les propositions des candidats via l’appli de notre partenaire Voxe.org. Elles n’ont, dans cette campagne, quasiment pas été un objet du débat politique.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 520 visites. 1 commentaire.