Politique  Régionales 2015 

Régionales : Laurent Wauquiez en tête, le FN devant le PS en Auvergne Rhône-Alpes

actualisé le 09/12/2015 à 19h29

Un dimanche de décembre aux urnes. Rue89Lyon était sur le pont pour vous exposer les éléments du débat et vous restituer en direct les résultats de ce premier tour. Laurent Wauquiez est sorti en tête de ce scrutin, suivi du FN.

Jean-Jack Queyranne, candidat socialiste (et président de Rhône-Alpes) qui n’a réussi à être en tête dans aucun département, estime qu’en fusionnant sa liste avec les deux autres, à sa gauche, (écologiste et communiste), il pourrait gagner ces élections « au sprint ». Mais le report des voix n’est pas mathématique ni systématique.

On retiendra aussi que l’abstention dans la grande région s’est élevée à 51,09%.

Ces élections pour la présidence de la nouvelle grande région Auvergne-Rhône-Alpes mettaient en jeu neuf candidats.

Auvergne et Rhône-Alpes se marient. Photo CC by Clement127 via Flickr.

Auvergne et Rhône-Alpes se marient. Photo CC by Clement127 via Flickr.

> Article régulièrement mis à jour.

00h30. Les voilà, les résultats pour l’ensemble de la grande région. Ils figurent tous sur la carte ci-dessus.

Le détail pour l’ensemble de la Métropole de Lyon est tombé :

  • Laurent Wauquiez (Les Républicains, UDI, Modem) : 31,04%
  • Jean-Jack Queyranne (PS, PRG) : 28,67%
  • Christophe Boudot (FN) : 20,51%
  • Jean-Charles Kohlhaas (EELV, Parti de gauche, Nouvelle donne…) : 8,29%
  • Cécile Cuckierman : 4,29%
  • Eric Lafond (Nous citoyens, liste centriste) : 2,66%
  • Gerbert Rambaud (Debout la France) : 2,61%
  • Chantal Gomez (Lutte ouvrière) : 1,11%
  • Alain Fédèle (UPR) : 0,81%

00h15. Tandis que les états-majors des partis de gauche se réunissent cette nuit pour présenter une liste commune d’entre-deux-tours, Laurent Wauquiez a annoncé dès minuit qu’il déposerait la sienne à 11 heures ce lundi matin en préfecture.

La réserve de voix de son côté apparaît vide, ce qui ne le donne pas nécessairement perdant, car le report total des voix à gauche sur une liste de rassemblement menée par Jean-Jack Queyranne n’est pas assuré.

00h05. A Lyon, Jean-Jack Queyranne est en tête avec 32,12% des voix, dans une ville dont le maire socialiste, Gérard Collomb, n’a pas voulu faire campagne. Laurent Wauquiez est deuxième avec 30,93% des voix, suivi du FN à 15,13%.

23h45. Les résultats des communes de la Métropole de Lyon tardent à tomber.

La mairie de Villeurbanne a envoyé ce soir un communiqué :

« Jean-Jack Queyranne arrive très largement en tête avec près de 35% des voix, un score supérieur à celui de 2010. La liste qu’il conduit devance de 14 points celle de Laurent Wauquiez et celle de Christophe Boudot, qui sont à quasi égalité avec respectivement 22,1 et 21% des voix. »

La maire communiste de Vénissieux, Michèle Picard, appelle à un rassemblement de la gauche pour « faire barrage au Front national et à la droite libérale et réactionnaire de Wauquiez ». Dans sa ville, le PC ne fait que 14,58% des voix. Jean-Jack Queyranne arrive en tête avec 28,8% ; le candidat du FN Christophe Boudot est à 27,26% ; le candidat Les Républicains fait 15,28% des voix.

21h45. Jean-Jack Queyranne, président socialiste de Rhône-Alpes et candidat, n’a pas tergiversé sur les enjeux au soir de ce premier tour.

« Je veux rassembler. Nous ferons cette fusion démocratique nécessaire, dans un esprit de responsabilité. On ne peut pas faire prévaloir des intérêts de boutique face au Front national et à la droite dure. »

Jean-Jack Queyranne ce dimanche 6 décembre. Crédit : Eric Soudan.

Jean-Jack Queyranne ce dimanche 6 décembre. Crédit : Eric Soudan.

Pour lui, c’est écrit :

« J’ai toujours dit que je gagnerai ces élections au sprint. »

21h20. Christophe Boudot, le chef de file du FN, parade à la préfecture. Pour lui, le « FN est le premier parti d’Auvergne-Rhône-Alpes » :

« C’est un tremblement de terre politique. Avec son alliance, Laurent Wauquiez aurait dû faire 40%. Il fait le grand écart ».

Et Christophe Boudot de draguer les électeurs de Debout la France (crédité de 3,6% par OpinionWay) en « appelant tous les souverainistes à le rejoindre ».

Christophe Boudot, chef de file du FN, dimanche 6 décembre à la préfecture du Rhône. Crédit : Rue89Lyon.

Christophe Boudot, chef de file du FN, dimanche 6 décembre à la préfecture du Rhône. ©Rue89Lyon.

21h10. Laurent Wauquiez est arrivé à la préfecture pour se féliciter des résultats obtenus par sa liste (ils ne sont pas encore définitifs à cette heure). S’il se trouve en tête pour l’heure, la fusion des listes de gauche pourrait mathématiquement le déclasser.

« Je ne fais pas de la politique en faisant des mathématiques ».

Laurent Wauquiez au soir du premier tour à la préfecture du Rhône. Crédit : Eric Soudan.

Laurent Wauquiez au soir du premier tour à la préfecture du Rhône. © Eric Soudan

Pour lui l’essentiel reste ce qu’il estime être un « désaveu » pour Jean-Jack Queyranne :

« Aujourd’hui la Région a clairement dit non. Non au gaspillage de 11 années socialistes ».

21h. A cette heure, les estimations de la préfecture -pour 3886 communes sur les 4181 qui composent la nouvelle grande région- sont :

  • Laurent Wauquiez (Les Républicains, UDI, Modem) en tête avec 30,84% des voix
  • Christophe Boudot (FN) avec 26,19%
  • Jean-Jack Queyranne (PS et PRG) avec 21,55%
  • Jean-Charles Kohlhaas (EELV/Parti de gauche/Nouvelle donne…) avec 6,13%
  • Cécile Cuckierman avec 5,29%

Jean-Charles Kohlhaas se dit déçu des résultats de sa liste :

« Notre électorat a voté utile. Alors que tout le monde parle d’environnement et considère que l’emploi local ou le fret ferroviaire sont des priorités, les gens ne votent pas pour la liste qui en fait ses priorités. »

Il ajoute :

« ça veut dire que notre démocratie est moribonde. Un jour le FN sera majoritaire partout. »

Philippe Meirieu, conseiller régional écologiste et chef de file EELV en 2010, s’est montré moins sombre et a d’ores et déjà déclaré dans les salons de la préfecture que les listes de gauche confondues arrivaient en tête. De quoi préfigurer les discussions de cette nuit avec Jean-Jack Queyranne.

Pour rappel, Philippe Meirieu avait obtenu 17,82% des voix en 2010, soit le meilleur score d’EELV aux dernières régionales.

20h10. Les premières estimations pour Auvergne Rhône-Alpes, selon Opinion Way/B2S/BFM placent :

  • Laurent Wauquiez (Les Républicains, UDI, Modem) en tête avec 29,5% des voix
  • Christophe Boudot (FN) en seconde position avec 27,4%
  • Jean-Jack Queyranne (PS et Parti radical de gauche) en troisième position avec 23,4%
  • Jean-Charles Kohlhaas (EELV/Parti de gauche) à 6,4%.
  • La liste du PC serait à 6,2%

Mais le sondage Ipsos pour France 3 ne présente pas les mêmes estimations :

  • Laurent Wauquiez (Les Républicains, UDI, Modem) en tête avec 32,25% des voix
  • Jean-Jack Queyranne (PS et Parti radical de gauche) en deuxième position avec 24,5%
  • Christophe Boudot (FN) en troisième position avec  24,4%
  • Jean-Charles Kohlhaas (EELV/Parti de gauche) à 6,8%
  • La liste du PC serait à 5,6%

Nous sommes ce dimanche soir à la préfecture d’où nous vous rapporterons les réactions des candidats ainsi que les résultats, consultables sur une carte mise à jour.

Nous vous avons proposé de plonger dans le détail de leurs propositions via une appli comparative.

Vous pouvez également vous refaire le film de cette campagne en en lisant les grandes étapes. Elle aura été menée (ou non menée) dans une situation d’état d’urgence, suite à des événements tragiques survenus en France et bien sûr inattendus. Les échanges de coups ont été violents, à la mesure d’un contexte de crise, et n’ont laissé que peu de place aux thèmes liés aux compétences de ce niveau de collectivité.

18h25. Dans la rubrique « le saviez-vous ? » : on vote aujourd’hui (et dimanche 13 décembre pour un second tour) pour élire le président d’une nouvelle grande région, Auvergne-Rhône-Alpes, qui ne naîtra, en réalité, que le 1er janvier 2016. Et dont le nom n’a pas encore été donné définitivement. Pour l’heure, elle est souvent appelée Aura. Sur Twitter, vous pouvez suivre l’actu électorale avec le hashtag #Aura.

Elle sera composée de 13 départements et d’environ 7,7 millions d’habitants. La nouvelle collectivité sera donc presque aussi peuplée que la Catalogne et elle accédera au sixième rang européen si l’on considère son PIB, qui sera de 230 milliards d’euros.

17h50. Le préfet (ou ses équipes) tweete(nt) en nous attendant :

A 17h, le taux de participation des électeurs en Auvergne et en Rhône-Alpes était de 43,24%.

En Haute-Loire, fief du candidat Laurent Wauquiez (député Les Républicains et maire du Puy-en-Velya), il était de 48,99% (contre 40,96  % lors des élections régionales de 2010).

Nous vous avions proposé d’observer de près les conséquences de la fusion entre deux régions électoralement différentes, sur ce scrutin de décembre 2015, via des cartes et une appli.

11h30/12h. L’abstention des électeurs reste la grande inconnue des jeux de calculs auxquels se livrent dès à présent les candidats. Le taux de participation pour Auvergne et Rhône-Alpes réunies était de 18,12% à 12h.

Pour la seule section Rhône, à cette heure-là il était de 19,2%, et pour la section Métropole de 17,49% (et 17,98% pour l’ensemble).

Les projections des intentions de vote, réalisées avec les sondages récents, montraient à quelques jours de ce premier tour, un FN galopant un peu partout en France.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 549 visites. 1 commentaire.