Politique  Régionales 2015 

Régionales : Laurent Wauquiez reprend sa campagne avec 45 millions d’euros pour la sécurité

actualisé le 26/11/2015 à 20h18

Après l’affligeant spectacle qu’il a donné, avec quelques autres, à l’Assemblée nationale, seulement cinq jours après les attentats de Paris, Laurent Wauquiez semble avoir mis un peu d’eau dans son vin au nom de « l’unité ».

Le député a pu reprendre ce samedi matin sa campagne en vue des élections régionales avec son thème privilégié, la sécurité.

Elle n’est pas une compétence de la Région ? Peu importe, à situation exceptionnelle, choix exceptionnels. Laurent Wauquiez invente le « bouclier de sécurité » pour cette région Auvergne Rhône-Alpes dont il aimerait prendre la présidence. Pour cela il compte poser 45 millions d’euros sur la table.

Laurent Wauquiez, face caméra. Crédit : Eric Soudan.

Laurent Wauquiez, face caméra. Crédit : Eric Soudan.

C’est bien en « complément » des 600 millions d’euros que déboursera François Hollande pour le pacte de sécurité (dans le cadre de l’état d’urgence), que Laurent Wauquiez se place. Le voilà presque devenu soutien d’un gouvernement qu’il a largement hué ce mercredi, à l’Assemblée nationale, mettant à mal la fameuse « unité nationale ». C’est toutefois l’un des termes que le candidat Les Républicains a le plus employé ce samedi matin dans son local de campagne lyonnais : « unité » ou encore « union ».

Peut-être recadré au sein de son propre camp ou a minima sensibilisé à l’attitude adéquate à adopter, Laurent Wauquiez a déroulé un propos sensiblement similaire à celui de Manuel Valls sur la sécurité du pays, assurant même avoir l’oreille des plus hautes autorités de l’Etat concernant les mesures qu’il voudrait voir mises en place localement.

Concernant les fichés « S », le maire du Puy-en-Velay s’était illustré en proposant des centres d’internement pour les personnes considérées comme les plus dangereuses. Une idée qualifiée de « saugrenue » par l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic.

Laurent Wauquiez n’en a donc pas fait mention ce samedi matin, au profit de son entier soutien à l’assignation à résidence de ces personnes, et à laquelle il aimerait voir ajouter l’utilisation de bracelets électroniques.

« Je ne dis pas que j’ai raison mais… »

Pour revenir aux compétences d’un président de Région, c’est à dire les TER et les lycées, Laurent Wauquiez promet dans la première année de son éventuel mandat :

  • 5 millions d’euros pour de la vidéosurveillance dans les trains et les gares, mais aussi une police dédiée en plus de la police ferroviaire (proposition non chiffrée et qui ne serait pas prise en charge par la Région)
  • 20 millions d’euros pour équiper les lycées de portiques et de caméras, selon ce que demanderont les directeurs des établissements

Les 20 millions d’euros restants de ce package sécuritaire seraient ainsi répartis :

  • 10 millions d’euros pour aider les communes à faire davantage de sécurité (éventuellement pour l’armement de la police municipale)
  • 10 millions d’euros pour étendre la zone de sécurité des sites industriels classés Seveso

 

Autant de mesures dont il attend surtout un effet « dissuasif » auprès des potentiels terroristes qui voudraient agir dans la région.

Laurent Wauquiez se voit également volontiers subventionner des associations qui formeraient et travailleraient à la déradicalisation des jeunes sur le territoire.

« Je ne dis pas que j’ai raison, mais en tout cas on ne peut plus aujourd’hui ignorer ces questions et considérer certains débats comme tabous », a-t-il lâché.

Le député de Haute-Loire est en effet satisfait d’assister à la remise en cause de l’espace Schengen et de la libre circulation en Europe, principes qu’il critiquait « depuis longtemps déjà ». L’épisode tragique de Paris lui donne l’occasion de demander à ce que ne soit plus agité, « comme on fait souvent en France », le chiffon des libertés individuelles.

Sa reprise de campagne, suspendue pendant la période de deuil national, se fait donc sans surprise sur le thème de la sécurité. Pour le reste, Laurent Wauquiez a promis de présenter l’ensemble de son programme début de semaine prochaine.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 915 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 365 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.