Environnement 

Pic de pollution à Lyon : niveau d’information activé

actualisé le 18/11/2015 à 18h41

L’agglomération lyonnaise, le sillon alpin et la vallée du Rhône ont connu un pic de pollution aux particules fines. Le niveau d’information déclenché par la préfecture lundi a été levé ce mercredi. Mais la qualité de l’air reste médiocre.

Comme chaque automne et hiver, les mêmes causes produisent les mêmes effets.
Dans son communiqué, l’organisme de surveillance de la qualité de l’air, Air Rhône-Alpes, a rendu compte de ce pic de pollution :

« Les émissions liées à la reprise des activités humaines de début de semaine ont conduit au dépassement du seuil réglementaire pour les particules sur le bassin Lyonnais Nord Isère. Mardi 17 novembre, les conditions météorologiques stables devraient continuer de favoriser l’accumulation des polluants sur le bassin Lyonnais Nord Isère. »

Par activités humaines, il faut comprendre :
• Le trafic routier, surtout les moteurs diesel
• Les activités industrielles
Le chauffage au bois non-performant

Qualité de l'air en Rhône-Alpes pour le 17 novembre. Capture d'écran d'Air Rhône-Alpes.

Qualité de l’air en Rhône-Alpes pour le 17 novembre. Capture d’écran d’Air Rhône-Alpes.

La situation s’est améliorée mercredi grâce à la pluie. Mais la qualité de l’air reste médiocre

> Article mis à jour le 18 novembre à 15h30

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 927 visites. 3 commentaires.