Vigies 

Saint-Clément-les-places accueillera le deuxième village d’insertion de Roms dans le Rhône

20MINTUTES.FR

La commune de Chaponost, un temps évoqué pour reloger des familles roms des bidonvilles de l’est lyonnais a finalement été abandonné. Pour des « raisons juridiques » ont expliqué les autorités préfectorales en marge d’une conférence de presse sur le plan froid, comme le raconte 20 Minutes.

A la place, la Préfecture du Rhône envisage d’installer ces personnes à Saint-Clément-les-places (Rhône), commune de 650 habitants, en plus des 80 personnes qui prendront leur quartier à Saint-Genis-Les-Ollières d’ici quelques semaines.

Michel Delpuech, le préfet du Rhône, se justifie :

« Nous sommes conscients que ce genre de décision ne suscite pas un enthousiasme extraordinaire auprès des élus et de la population concernée. Mais nous devons mettre un terme à ces situations scandaleuses et indignes que sont ces bidonvilles ».

Fin septembre, la préfecture du Rhône a lancé un nouveau programme d’intégration de familles roms, installées depuis plusieurs années pour certaines, dans trois bidonvilles de Villeurbanne, Saint-Priest et Vaulx-en-Velin. Un projet baptisé IEE pour Intégration par l’Emploi et l’Ecole.

La commune de Saint-Clément-les-places n’a pas été choisie au hasard puisqu’elle avait déjà accueilli en novembre 2013 des demandeurs d’asile évacués du Pont Kitchener à Perrache.

A lire sur 20minutes.fr

Partager cet article
Tags