Cultures 

Tabarnak, Simon Boulerice déboule à Lyon avec sa folie

actualisé le 11/11/2015 à 17h03

Inconnu en France, star au Québec, voici venir au Lavoir Public (Lyon 1er) Simon Boulerice.

Touche-à-tout montréalais de 33 ans, il sera à l’affiche de pas moins de trois spectacles, à commencer par Martine à la plage (les 10 et 15 novembre), roman graphique live racontant comment une jeune fille de 15 ans trompe son ennui en observant des fantômes à travers sa nouvelle paire de lunettes, avant de tomber amoureuse de son ophtalmologiste.

boulerice

Avec le spectacle Peroxyde (le 12 novembre), il sera encore question de déformation du réel, une femme s’y teignant les cheveux de façon invraisemblable pour reconquérir son mari.

 

Interview de Simon Boulerice dans une émission canadienne

Enfin,  Simon a toujours aimé danser sera l’occasion de voir Boulerice lui-même sur scène (les 13 et 14). Ce one-man-show qui lui a valu le prix du solo de l’année LGBT 2007 a pris naissance avec une chanson bien «insupportable» de Whitney Houston qu’il écoutait à 14 ans.

Entre kitsch, drôlerie et tendresse, il en a extrait un personnage de petit garçon qui veut danser,  chanter et surtout ne pas jouer au sport national (le hockey), cherchant sa voie et sa singularité ainsi que le fit son auteur.

Comme une évidence, le Lavoir proposera au sortir de la deuxième représentation un clubbing québécois.

Présentation par l’artiste du spectacle Simon a toujours aimé danser

Retrouvez toute la programmation du festival Le Simon Boulerice Show et celle du Lavoir Public.

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Le Petit Bulletin
Le Petit Bulletin
L’hebdo gratuit des spectacles à Lyon
En BREF

Martial Passi, maire PCF de Givors, condamné par la justice pour prise illégale d’intérêts

par Rue89Lyon. 1 274 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Premier pic de pollution à l’ozone de la saison à Lyon et Grenoble

par Rue89Lyon. 1 171 visites. 1 commentaire.

Gérard Collomb fête ses 70 ans : des bougies et des articles de presse

par Dalya Daoud. 1 022 visites. 2 commentaires.