Actualité  Vigies 

TGV Lyon-Turin : un tunnel à 30 milliards d’euros dont l’utilité est remise en cause

SUR FRANCETVINFO

Le dernier numéro de l »émission « Pièce à conviction » diffusée sur France 3, ce mercredi, s’est penché sur la ligne TGV Lyon-Turin. Notamment sur le cas du tunnel de 57 kilomètres qui doit être creusé sous le massif alpin entre Saint-Jean-de-Maurienne et la vallée de Suse en Italie.

Si le projet suscite depuis longtemps une opposition importante côté italien, en France la protestation se fait moins virulente. Pourtant, le projet fait l’objet d’une enquête de l’office anti-fraude européen.

Dans son reportage, « Pièce à conviction » s’interroge se demande alors qu’elle est l’utilité de ce grand projet.

« Son coût estimé entre 26 et 30 milliards d’euros commence à faire polémique. Personne ne sait aujourd’hui où trouver les milliards du Lyon-Turin. Pourtant, même sans financement, les travaux ont déjà commencé. (…)

En 2002, le projet de tunnel était chiffré à 12 milliards d’euros, puis l’addition est montée à 20, et 24, pour finalement dépasser les 26 milliards en 2012, et la facture pourrait encore s’alourdir, selon un rapport de la Cour des comptes. La note risque d’être salée. Trente ans après son lancement, on ne sait toujours pas comment financer ce projet pharaonique, résultat du lobbying de grands groupes du BTP et de certains élus locaux, parfois au mépris de la loi. L’inauguration du tunnel est prévue en 2030. Ce projet va-t-il nous mener droit dans le mur ? L’intérêt public d’un tel ouvrage est-il incontestable ? »

A lire sur FranceTVInfo et revoir l’émission

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 758 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 744 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 621 visites. Aucun commentaire pour l'instant.