Vigies 

Sur la liste noire du Logement social, Charbonnières et Chazay-d’Azergues répondent à Manuel Valls

SUR LEPROGRES.FR

Lundi, dix ans après les émeutes urbaines, lors d’une réunion pompeusement intitulé comité interministériel intitulé à l’égalité et à la citoyenneté », Manuel Valls a dressé une première liste de 36 communes carencés en logement sociaux et ayant fait preuve de « mauvaise volonté ».

Pour ces communes, dont Charbonnières-les-Bains et Chazay-d’Azergues dans le Rhône, le préfet « se substituera aux maires ne respectant pas leurs obligations au regard de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (dite loi SRU) ».

Dans ces communes, le préfet pourra :

  • préempter des terrains et des logements
  • délivrer des permis de construire en lieu et place des maires
  • mobiliser des logements vacants dans le parc privé.

Dans les colonnes du Progrès, les maires des deux communes mises à l’index répondent au premier ministre.

Le maire (SE) de Charbonnières, Gérald Eymard, est « furieux » :

« Je trouve ça particulièrement injuste, insiste le maire, c’est une erreur ! Je réponds à tous les critères. On n’arrête pas de jeter notre commune à la vindicte (…) Je ne sais pas ce que veut l’Etat, tempête Gérald Eymard. Nous avons même noué avec lui un contrat de mixité sociale, nous avons tout mis en œuvre, c’est une trahison ! ».

A Charbonnières, le taux de logements sociaux s’élève à 9,4 %. Avec un objectif de construction de 58 (grâce à la Métropole, la commune a pu en mutualiser un certain nombre, le nombre initial était de 88).

« On est déficitaire, reconnaît le maire, mais on fait tout pour remonter le retard. Les programmes sont en cours ! »

A Chazay-d’Azergues , le maire divers droite Alain Martinet, est tout aussi agacé :

« Et pourquoi nous ? s’interroge-t-il, il y a en a d’autres dans le Rhône qui ne respectent pas cet impératif. Ça commence sérieusement à m’irriter. Le droit de préemption, ça fait deux ans que l’Etat en dispose, mais les bailleurs ne construisent pas. Toutes les ventes ont été proposées à l’Etat mais ça ne trouve jamais grâce à ses yeux sauf une récemment. Ils veulent acheter le terrain à 30 euros/m² alors qu’il coûte 200 euros ! ».

A Chazay, le taux de logements sociaux est ici de 5 %.

A lire sur leprogres.fr (abonnés)

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

À Vaulx-en-Velin, François Hollande attendu par les profs mais snobé par Gérard Collomb

par Rue89Lyon. 1 143 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 532 visites. 1 commentaire.

Vance Bergeron, chercheur lyonnais et « cycliste bionique »

par Rue89Lyon. 448 visites. Aucun commentaire pour l'instant.