Société 

Pour l’ASVEL, la nouvelle salle Arena verra bien le jour et sera nécessairement « connectée »

actualisé le 25/09/2015 à 09h47

Le serpent de mer de l’Arena de l’Asvel devrait bientôt se concrétiser. La nouvelle salle du club de basket, plus grande, devrait être opérationnelle en 2019. Une date désormais fixée, alors même que le projet était menacé d’être complètement abandonné il y a peu encore.

Actuellement, l’Asvel évolue dans la salle historique de l’Astroballe, d’une capacité légèrement supérieure à 5000 places. Si le lieu n’est pas encore choisi, il est toutefois acquis que la future Arena sera bien construite à Villeurbanne, a annoncé le club ce mardi 20 septembre.

Une salle qui est annoncée, comme beaucoup de nouveaux équipements sportifs, « connectée » et « 2.0 ». On pense alors au futur Grand Stade de l’OL à Décines.

Dans le même temps, Tony Parker, président du club, a officialisé l’implantation de sa Tony Parker Academy à Lyon sur le site de Gerland.

La future salle de l’Asvel revient donc de loin. En 2011, tout semblait réuni pour lancer le projet d’une grande salle de basket polyvalente pouvant aller jusqu’à 13 500 places environ, capable d’accueillir des spectacles (théâtre et concert) ou même de se transformer en patinoire. Pourtant, deux ans après, le club annonce l’abandon du projet. A l’époque l’Equipe évoque plusieurs facteurs pour expliquer cet échec :

  • Des aides publiques de l’Etat qui ne sont jamais arrivées
  • Des investisseurs privés qui ont finalement disparu
  • Une sur-évaluation du potentiel de la salle
  • La concurrence des autres enceintes sportives et culturelles de l’agglo lyonnaise.

Une fois le dossier de l’OL bouclé, un timing favorable pour l’Asvel ?

Le manque de soutien politique et le retrait de la candidature de la France pour l’organisation de l’Euro 2015 ont aussi été avancés comme autant d’explications à l’abandon du projet. Ironie de l’histoire, c’est la France qui vient d’accueillir l’Euro de basket cette année –l’équipe de France a d’ailleurs terminé à la 3e place.

Par la suite, Gérard Collomb avait lancé une bouteille à la mer en évoquant la possibilité de voir cette fameuse Arena se faire sur le territoire de Lyon, à côté du stade de Gerland. Quitter Villeurbanne pour l’Asvel aurait été hautement symbolique et le maire PS de la commune Jean-Paul Bret avait d’ailleurs peu apprécié.

Aujourd’hui, le timing semble désormais meilleur pour le club de basket. Les élus ont moins le nez dans le dossier chaud du Grand Stade de Jean-Michel Aulas, qui sera bientôt inauguré. On pouvait donc reparler de l’Arena.

La future salle, elle aussi polyvalente, devra ainsi être opérationnelle en 2019. S’il y a quatre ans la jauge de 13 000 places avait été jugée surestimée, elle a finalement peu varié et on annonce 10 000 places. Son emplacement n’est pas encore connu et deux lieux sont « mis en concurrence » a indiqué Jean-Paul Bret :

« Aujourd’hui, deux sites sont sélectionnés pour accueillir la futur Aréna : le carré de Soie et les alentours du Stade Georges Livet. Personnellement, j’ai une préférence pour le second qui me semble plus adapté et qui permettrait une meilleure cohérence locale d’un point du vue économique ».

On ne connaît donc pas encore le lieu ni vraiment le montage financier. Acteurs de l’économie indique l’hypothèse d’une location du terrain au club et non une vente. Un coût a tout de même été annoncé : de 45 à 55 millions d’euros dont 6 millions d’euros des collectivités locales.

L’engouement (obligatoire pour la com’) du tout connecté

L’enceinte est annoncée « connectée » et « 2.0 » sur le modèle du Grand Stade de Lyon. Sans qu’on en sache davantage pour le moment, la communication du tout connecté semble incontournable. C’est en effet sur ce ton que Jean-Michel Aulas, président de l’OL, vante à chacune de ses interviews son futur équipement « 100% connecté et premier du genre en Europe ».

Ce mardi 20 septembre, Tony Parker a également fait l’annonce officielle de l’installation de la Tony Parker Academy aux abords du stade de Gerland. Sous cette appellation à l’américaine se cachent différentes structures -elles aussi nécessairement connectées. En même temps, nous sommes en 2015, même à l’horizon 2019 pour cette future enceinte, cela semble assez logique. L’argument semble toutefois à la mode pour tout nouvel équipement de la sorte.

 

Et si vous n’avez pas bien compris :

 

Une décision qui devrait elle bien moins réjouir Jean-Michel Aulas. Il ne cesse de répéter qu’il souhaite que le quartier de Gerland qu’il va bientôt quitter n’accueille pas de complexe semblable au sien, à Décines. A savoir une activité évènementielle et un projet immobilier structurés autour d’une enceinte sportive.

Quand le maire de Lyon, Gérard Collomb, évoquait récemment le projet d’installation du club de rugby du LOU dans le stade de Gerland avec un projet de ce type autour du stade, le président de l’OL était monté sur ses grands chevaux.

La Tony Parker Academy s’étalera sur 14 000 mètres carrés, a annoncé Gérard Collomb, pour un budget de 30 millions d’euros. Le projet, tel qu’évoqué jusqu’ici, ne semble pas être, à moindre échelle, un complexe équivalent au projet de Jean-Michel Aulas. Toutefois, 400 logements sont annoncés « avec 25% de logements sociaux » ce qui semble signifier que le projet dépassera le simple cadre universitaire. Et l’ambition annoncée est d’animer le lieu toute l’année :

G. Muller « La vision 365, c’est 365 jours par an : accueil des équipes nationales, summer league et centre de formation personnel »

— ASVEL Basket (@ASVEL_Basket) 22 Septembre 2015

Ouverture prévue en 2018.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 549 visites. 1 commentaire.