Vigies 

Pour Gérard Collomb, « les maires ne peuvent pas se dispenser d’une augmentation d’impôts »

SUR LEJDD.FR

Ce week-end, alors que les maires se mobilisaient contre la baisse des dotations de l’Etat, le président PS de la Métropole de Lyon a défendu une fois de plus l’augmentation des impôts locaux pour faire face cette diminution des recettes.

Dans un entretien au JDD, Gérard Collomb rappelle tout d’abord que la « La Métropole de Lyon est gravement handicapée par la baisse des dotations de l’Etat » :

« La perte de ressources cumulées sur la période 2014-2020 s’élèvera pour la Métropole de Lyon à 1,3 milliard d’euros, soit une baisse de plus de 8 % sur la durée du mandat. Et ce n’est pas fini, puisqu’on nous annonce pour la loi de finances 2016 une réforme de la dotation globale de fonctionnement qui réduirait encore les dotations des grandes villes. Cela pourrait se traduire pour la Métropole par une nouvelle perte d’environ 40 millions d’euros par an. Ce qui deviendrait, pour le coup, totalement insupportable. Pour l’année 2015, la baisse de la dotation a déjà été de 11 %.

Pour Gérard Collomb, les principales conséquences de ces baisses de dotations sont :

  • « Une amputation de toutes nos subventions : universités, recherche, innovation, mais aussi soutien aux clubs sportifs, aux événements culturels.
  • « La Métropole va réduire de 5 % ses dépenses de fonctionnement. Les dépenses de personnel seront étalés, hors mesures nationales qu’il faudra bien répercuter.
  • « Les subventions vont reculer de 6 % ».

Il égrène ensuite les transferts de charges de l’État aux communes qui pèsent le plus :
- « La réforme des rythmes scolaires ».

  • « La loi d’accompagnement au vieillissement entraînera pour la Métropole une charge supplémentaire de 5 millions d’euros ».
  • « La revalorisation de 2 % par an du RSA qui coûtera 4 millions d’euros. »
  • « Une nouvelle mise aux normes de nos tunnels nécessitera un budget de 138 million. »
  • « Les nouvelles normes en matière de risques technologiques, c’est encore 35 millions. »

Gérard Collomb conclut son raisonnement en défendant, comme solution à cette baisse des dotations, les augmentations d’impôts :

« Je ne crois pas qu’il puisse y avoir beaucoup de maires qui, dans la durée de leur mandat actuel, pourront se dispenser d’une augmentation. À Lyon, nous avons décidé d’une augmentation de 5 % pour le mandat. Mais telle grande métropole française [Toulouse] les a pour sa part augmentés de 15 %! »

A lire sur lejdd.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 558 visites. 1 commentaire.