Actualité 

Quelle mobilisation des maires de la région de Lyon contre la baisse des dotations de l’Etat ?

Ce samedi, c’est censé être jour de colère pour les maires de France. « L’appel du 19 Septembre » lancé par le président de l‘association des maires de France (AMF) François Baroin (Les Républicains) les enjoint à se mobiliser contre les baisses de dotation de l’Etat.

L’AMF dénonce en effet la décision du gouvernement de baisser de 30 % ces dotations aux collectivités locales entre 2015 et 2017, dans le cadre d’un plan d’économies de 50 milliards.

L’association des maires de France a mis en ligne une pétition, qui a recueilli pour l’heure plus de 27 000 signataires.

La protestation semble limitée. Selon le Progrès, une centaine de maire pourrait répondre à cet appel dans le Rhône et la Métropole de Lyon.

 

La guillotine de Givors et la journée porte ouverte de Décines

Dans la région lyonnaise, les communes de Givors et Décines semblent les plus actives dans ce mouvement de contestation.

Dans un communiqué de presse, le maire communiste de Givors, Martial Passi, a jugé ces baisses « tout simplement insupportables » :

« Pour Givors, cela se traduit par une baisse d’un million d’euros chaque année, de 6 millions d’euros d’ici 2017, de 20 millions d’ici 2020. »

Celui qui est également vice-président de l’association des maires de France donne rendez-vous à ses concitoyens devant l’Hôtel de Ville, ce samedi à 14h. Le cortège se rendra ensuite devant les différents équipements municipaux potentiellement menacés par cette baisse, de la piscine à la médiathèque en passant par le conservatoire.

La ville va également réinstaller une fausse guillotine sur le parvis de la mairie pour « figurer l’assassinat symbolique des communes. » Martial Passi avait déjà été l’auteur de ce coup médiatique en juin dernier.

Une guillotine sera mise symboliquement en place dans le cadre de cette action. Crédits : DR.

Une guillotine factice avait été installée symboliquement sur le parvis de l’hôtel de ville de Givors en juin dernier. ©DR.

Dans un communiqué, la maire de Décines-Charpieu Laurence Fautra (Les Républicains) s’est dit également mobilisée.

Mais ici, question certainement de tradition politique, point de manifestation.

L’édile recevra en mairie les Décinois qui le souhaitent, ce samedi entre 10h et 12h :

« Outre les Mairies, se sont tous les citoyens qui sont appelés à se mobiliser (…). Tout le monde est concerné. »

Hausses d’impôts et baisse de la températures des piscines municipales

La baisse des dotations a poussé certaines municipalités à trouver d’autres sources de financement pour faire face à ce trou de 30% dans leur budget.

A Tassin-la-Demi-Lune, la municipalité n’aurait d’autres choix que s’endetter un peu plus pour mener ses projets à bien.

Autre option étudiée par les maires de la région lyonnaise : la hausse d’impôts. Un choix qu’a fait Gérard Collomb au début de son troisième mandat. Le conseil municipal de Lyon a ainsi voté une augmentation de 6% pour la taxe d’habitation et de 4% pour la taxe foncière.

De la vente du patrimoine à la baisse de la température de l’eau des piscines municipales, les maires de France cherchent par tous les moyens à faire des économies, comme le décrit ce reportage de France 2.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 549 visites. 1 commentaire.