Vigies 

Un enfant d’Isère reçoit une main réalisée en imprimante 3D

actualisé le 24/08/2015 à 11h35

PAR L’AFP (via LePoint.fr)

Maxence a six ans et est né sans main droite. Ce lundi, ce petit garçon de Cessieu (en Isère) a été équipé d’une prothèse de main multicolore, aux allures de jouet.

Imprimée en 3D, cette prothèse est née d’une technologie peu coûteuse (moins de cinquante euros) et ludique, mais qui ne bénéficie d’aucun agrément médical.

« Ce n’est pas une première en France. C’est simplement « la première main que mon association distribue en France », souligne Thierry Oquidam. Pour lui « cela permettra à Maxence d’être le super héros avec un truc en plus et non plus le petit garçon avec un truc en moins ».

Depuis 2013, une fondation américaine, e-NABLE, a lancé un réseau d’un genre particulier : mettre en relation des personnes disposant d’imprimantes 3D avec des familles ayant des enfants à qui il manque des doigts ou une main. Déjà plus de 1.500 prothèses ont été fournies via la plateforme.

A lire sur LePoint.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 854 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 764 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 627 visites. Aucun commentaire pour l'instant.