Politique 

A côté de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch en « dauphin échoué »

actualisé le 08/07/2015 à 21h49

« Gollnisch, ce n’est pas aussi facile à vendre que Marion (Maréchal-Le Pen, ndlr) ».

Quel avenir au sein du FN pour l’élu à la région Rhône-Alpes ? Dans le portrait que lui consacre lemonde.fr, le journaliste tente de comprendre les ressorts de cette fidélité à toute épreuve dont l’eurodéputé lyonnais fait preuve vis-à-vis du patriarche de la famille Le Pen.

Analyse d’un culte sans faille, malgré les coups que le fondateur du FN, qui pourrait définitivement être démis de sa présidence d’honneur du parti ce 10 juillet, a personnellement donnés à Bruno Gollnisch.

Le bureau de Bruno Gollnisch à la Région Rhône-Alpes. Crédit : DD/Rue89Lyon.

Le bureau de Bruno Gollnisch à la Région Rhône-Alpes. Crédit : DD/Rue89Lyon.

Parmi eux, cette phrase assassine, lorsque Jean-marie Le Pen préfère sa fille à Bruno Gollnisch, son lieutenant et bras droit, pour prendre la tête du parti :

« Le destin des dauphins est parfois de s’échouer ».

Bruno Gollnisch était trop vieux, proche mais pas du même sang. Le compagnon de route a pourtant fait preuve récemment d’une agilité que peuvent lui envier les plus jeunes des militants, frappant avec précision et force un journaliste à l’aide d’un parapluie clos (à l’occasion du traditionnel défilé du 1er mai du FN).

Bruno Gollnisch, qui a été professeur de langue et de civilisation japonaise à Lyon 3 est décrit dans l’article comme le « dernier samouraï ». A 65 ans, il ne cesse en effet de monter au créneau pour éviter à Jean-Marie Le Pen la mise au ban totale du parti frontiste. Lors de la dernière réunion du bureau politique du FN, l’élu rhonalpin a tenté de proposer de maintenir la fonction honorifique de Jean-Marie Le Pen, sans que sa parole n’engage plus le mouvement. Peine perdue.

Ses positions idéologiques semblables à celles du père Le Pen et, surtout, sa capacité à les dire devant les médias (ériger Pétain en figure admirable, par exemple) font non seulement de Bruno Gollnisch un « dernier samouraï » mais aussi un « dernier des mohicans » dans un parti qui s’échine à se frotter la peau pour se nettoyer.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 469 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 537 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.