Société 

Queue des étrangers à la préfecture : des mesures nécessaires mais pas suffisantes ?

actualisé le 07/07/2015 à 13h18

Les mesures annoncées pour améliorer les conditions d’accueil des étrangers entrent en vigueur ce mercredi 1er juillet. 

Aujourd’hui, les étrangers sont contraints de faire la queue plusieurs heures pour simplement obtenir un ticket avant de pouvoir accéder aux guichets.

Des étrangers font la queue devant la préfecture du Rhône le 17 février 2015. © Axel Poulain/Rue89Lyon

File d’attente Saxe – Préfecture du Rhône. Crédits Axel Poulain/Rue89Lyon

« Certains d’entre eux ne peuvent être accueillis malgré le temps passé dans la file », évoquait même la préfecture du Rhône, il y a une semaine, lorsqu’elle communiquait sur les trois mesures prises.

  • Cinq agents supplémentaires à compter du 1er juillet 2015 aux guichets d’accueil.
  • Lancement d’un recrutement pour cinq postes de médiateur, dans le cadre du service civique.
  • Généralisation « d’ici la fin de l’année » du système de prise de rendez-vous, actuellement en cours d’expérimentation, pour le renouvellement des cartes de séjour de 10 ans. Il est prévu d’étendre ce système « à toutes les demandes de renouvellement de cartes de séjour quelque soit leur durée ».

Dans un communiqué, l’association Cimade « salue » l’initiative de la préfecture du Rhône de prendre « de nouvelles mesures pour l’accueil des usagers étrangers à la Préfecture » mais juge ces mesures « insuffisantes » au vu de l’urgence de la situation.

La Cimade, qui apporte un soutien juridique aux étrangers, décline les griefs qu’elle fonde sur une observation débutée en mai dernier.

  • « A titre d’exemple, lors de nos observations du 12 juin, la dernière personne à avoir obtenu un ticket était arrivée à 3h15 du matin ».
  • « Des refus d’accès prioritaires à des femmes enceintes. Motif : elles ne disposaient pas de certificat médical précisant l’incompatibilité de leur grossesse avec une station debout ».
  • « Un nombre grandissant de personnes passent la nuit devant les services de la Préfecture ».
  • « Lorsque les intéressés parviennent enfin aux guichets, de nouvelles pratiques constatées (notamment pour les étrangers malades, ndlr) depuis janvier 2015 engendrent des refus d’enregistrement illégaux. »
Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 463 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 528 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 457 visites. Aucun commentaire pour l'instant.