Actualité 

Canicule = Pic de pollution à l’ozone en Rhône-Alpes

actualisé le 08/07/2015 à 16h49

[Cet article est mis à jour régulièrement] Entamé Mardi 30 juin, le pic de pollution à l’ozone s’est terminé le 8 juillet, avec la fin de l’alerte canicule.

La barre symbolique des 40° en journée pourrait être atteinte cette semaine, à Lyon comme dans plusieurs grandes villes de France.

Ces pics de chaleur contribuent à dégrader la qualité de l’air. Alliés à un manque de vent, ils provoquent la stagnation des polluants rejetés par l’activité humaine dans les villes et les campagnes. Plusieurs de ces polluants, sous l’action des rayons UV du soleil, deviennent de l’ozone (O3) qui affecte fortement la qualité de l’air.

L’observatoire de la qualité de l’air Air Rhône-Alpes, note une dégradation inquiétante de la qualité de l’air dans toute la région Rhône-Alpes.

crédit : AASQA

Capture d’écran, carte Air-Rhône Alpes

Lyon, comme les villes de Grenoble et Valence, apparaît en zone rouge, presque la pire en terme de qualité de l’air.

L’indice national, ATMO, place en ce moment le Rhône en zone « seuil d’information et de recommandation » qui précède le « seuil d’alerte ».

crédit atmo aas

Capture d’écran, carte ATMO / AASQA

Le taux critique des 180 microgrammes d’Ozone par mètre cube devrait être dépassé dans les prochains jours.

[mis à jour le mercredi 1er juillet à 15h30]

La qualité de l’air s’est légèrement améliorée ce mercredi à Lyon et Grenoble. On note en réalité un déplacement de l’air pollué par l’ozone vers l’est et le sud-est. L’épisode de pollution en cours se situe toujours au niveau « information » juste en dessous du niveau « alerte ».

Capture d'écran carte air-Rhône-Alpes

Capture d’écran carte air-Rhône-Alpes. Le 1er juillet 2015

[mis à jour le jeudi 1er juillet à 17h]

Ce jeudi 1er juillet, on annonce une légère amélioration. Pour le moment, le « niveau information » reste toujours activé pour sept des dix-sept zones de Rhône-Alpes.

Capture d'écran des prévisions Air Rhône-Alpes pour le 2 juillet.

Capture d’écran des prévisions Air Rhône-Alpes pour le 2 juillet.

[mis à jour le lundi 6 juillet à 15h45]

Les zones les plus au nord-ouest et au nord de Lyon ainsi que l’est retrouvent une qualité d’air moyenne. La zone de Valence, en orange sombre, reste inchangée. La zone de Grenoble est la plus polluée par l’ozone en ce début de semaine. Le niveau d’alerte y a été déclenché.

Capture d'écran carte air-Rhône-Alpes du 6 juillet 2015

Capture d’écran carte air-Rhône-Alpes du 6 juillet 2015

[mis à jour le mardi 7 juillet à 15h30]

Une zone rouge, signalant une qualité d’air très mauvaise, s’est reformée entre le nord-ouest de Lyon et l’extrémité sud du département. Grenoble et Annecy sont également concernées par un important pic de pollution.

capture d'écran carte air-Rhône-Alpes du 7 juillet

capture d’écran carte air-Rhône-Alpes du 7 juillet

[mis à jour le mercredi 8 juillet à 15h15]

Air Rhône-Alpes annonce la fin de l’épisode de pollution débutée le 30 juin dernier. On note une amélioration notable d’une grande partie de la région (zone en jaune voir en vert) même si l’est affiche toujours une qualité de l’air moindre.

Capture d'écran carte air-Rône-Alpes du mercredi 8 juillet 2015

Capture d’écran carte air-Rône-Alpes du mercredi 8 juillet 2015

La préfecture diffuse des « recommandations »

Après avoir communiqué sur l’« alerte canicule » niveau 3 , la préfecture du Rhône a diffusé des recommandations concernant ce pic de pollution à l’ozone. A titre d’exemple :

« – Privilégier les solutions de « partage » pour vos déplacements : co-voiturage, transports en commun.

– Eviter de circuler avec des véhicules polluants (date d’immatriculation antérieure au 1er janvier 2006).

– Mettre en fonctionnement les systèmes de dépollution renforcés lorsqu’ils sont prévus. »

Bref, des conseils qui n’ont aucune valeur contraignante.

Partager cet article
Tags