Vigies 

Des taxis lyonnais tendent des traquenards aux chauffeurs UberPop

SUR LEPROGRES.FR

Ils l’avaient promis. Les représentants de chauffeurs de taxis avaient déclaré que l’arrêté préfectoral interdisant UberPop ne changeaient rien pour eux et qu’ils allaient « coincer eux-mêmes » les VTC.

Samedi soir, comme le raconte le Progrès, des chauffeurs de taxi ont bloqué des UberPop. Trois chauffeurs qui croyaient récupérer un client se sont trouvés nez à nez avec une cinquantaine de taxis. Punition : des autocollants sur les voitures. Et la police qui constate l’infraction.

Pascal Wilder, président de la fédération des indépendants du Rhône (FNTI) raconte :

« Des collègues ont commandé des voitures et ont fixé un rendez-vous boulevard Vivier-Merle devant le Novotel. L’endroit a été choisi car c’est une nasse, le but étant de les figer et de les prendre en flagrant délit. »

Il poursuit :

« Les UberPOP travaillent clandestinement. Tout citoyen a le droit d’interrompre un délit. On a prévenu le préfet qu’on monterait de telles opérations, on l’a fait. »

A lire sur Leprogres.fr

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 143 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 505 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 513 visites. Aucun commentaire pour l'instant.