Société 

Après le succès de ses vidéos Youtube, EnjoyPhoenix fait des ravages en librairie

actualisé le 18/06/2015 à 09h11

[MàJ] C’était la cohue garantie mercredi rue de la République et ça n’a pas loupé. EnjoyPhoenix était à la Fnac Bellecour tout l’après-midi pour une séance dédicace. 4 000 personnes ont pu y accéder.

Nous republions notre article du 9 juin dernier.

Après YouTube, EnjoyPhoenix se lance dans la librairie. Et comme pour ses vidéos, ses séances de dédicaces un peu partout en France attirent les foules. A Nice le 8 juin dernier 2000 personnes, dont Christian Estrosi maire (UMP) de la ville, sont venus voir la jeune femme , elles étaient 4000 à Lille.

Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix, est une des youtubeuses françaises les plus suivies. Cette jeune lyonnaise s’est petit à petit fait connaître en postant sur la célèbre plateforme d’hébergement de vidéos des tutoriels et conseils de maquillage, shopping, mode ou soins. Une démarche qu’elle dit avoir adoptée initialement pour se faire des amis alors qu’elle était rejetée par ses camarades au lycée.

Ses productions génèrent tellement de vues qu’elles lui assurent une rémunération suffisante pour en vivre, à travers la publicité et le placement de produits.

Youtube l’a même choisie parmi ses égéries lors de sa campagne de pub dans le métro parisien à la rentrée dernière. La chaîne M6 lui a également confié l’animation de sa chaîne Youtube. Les « face caméra » depuis sa chambre d’ado sont devenues une véritable entreprise lucrative. Mais Enjoyphoenix n’a pas la baraka que sur le web.

Marie Lopez, alias Enjoyphoenix, youtubeuse lyonnaise de 20 ans. Capture d'écran

Marie Lopez, alias Enjoyphoenix, youtubeuse lyonnaise de 20 ans. Capture d’écran

20 000 exemplaires vendus la première semaine et la bise de Christian Estrosi

Aujourd’hui, la jeune lyonnaise a décliné son nom (qui est devenu une marque) dans une version livre. « #EnjoyMarie » est un ouvrage autobiographique, sorti le 15 mai dernier, où Marie Lopez raconte sa trajectoire et les difficultés rencontrées. Un grand moment de littérature selon les Inrockuptibles qui ont relevé les passages les plus profonds :

« J’aime bien ces trois mots: “Salut les filles”, ils me ressemblent. Je les trouve simples et à la fois… un peu réducteurs. Je vous ai oubliés, vous les garçons… Excusez-moi. »

« Beaucoup d’idées s’entrechoquent dans ma tête. Une balade avec ma petite chienne me fera le plus grand bien. Quelle température dehors ? J’ai l’impression qu’il n’y a pas d’hiver. Réchauffement climatique ? »

« Moi je n’aime pas souffrir, surtout des dents, c’est la pire des douleurs… Sauf peut-être les otites, mais c’est un autre débat. »

Bon. Il n’empêche que le livre est un succès sidérant : 20 000 exemplaires écoulés la première semaine de sa sortie. On compte maintenant 100 000 exemplaires vendus et l’éditeur a prévu d’en réimprimer 100 000. Une performance qui la place devant les derniers grands succès de libraires comme l’ouvrage polémique d’Emmanuel Todd sur l’esprit du 11 janvier, les derniers livres de Jean-Luc Mélenchon ou de Caroline Fourest, comme le note l’Express.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 553 visites. 1 commentaire.