Commentaires sélectionnés  Société 

Soupçon de prostitution : « J’ai arrêté de proposer mon appart sur Airbnb »

actualisé le 14/06/2015 à 21h34

Suite à la publication de ce témoignage publié sur Rue89Lyon, « Ai-je été proxénète en louant mon appart’ via Airbnb ? », les réactions ont été très nombreuses. De lecteurs mais aussi de journalistes : plusieurs chaînes télé nous ont appelés à la rédaction pour joindre notre riverain Hugo, afin d’illustrer des reportages ou émissions dédiés aux « sex tours ».

Photo d'illustration, lit dérangé. Rue89Lyon.

Photo d’illustration, lit dérangé. Rue89Lyon.

Dans son récit, le jeune lyonnais décrit ses échanges avec les deux filles à qui il a cédé son appartement via la plus célèbre plateforme d’échanges de logements. Puis comment, d’après des indices, le saccage des lieux et la réaction violente de ce qui a semblé être un client de ces dames déçu, Hugo a fini par supposer qu’il avait loué son appartement à des prostituées.

Pour ce qui est des médias télé, il ne souhaite pas leur répondre (un petit message à ceux qui voudraient de nouveau le joindre par notre intermédiaire).

« A mon retour j’ai retrouvé de l’argent planqué dans un placard »

Un autre riverain de Rue89Lyon, Verlay, a lui aussi témoigné via un commentaire que nous reproduisons ci-dessous :

« Cela m’est arrivé également, avec des chinoises. Trop de choses ressemblent à ce témoignage, les odeurs, les portes fermées et même l’huile sur les plaques. Il n’y a pas eu de sang partout mais d’autres types de fluides…
Par contre chez moi à Lille les voisins qui ont compris ont préféré me prévenir avant d’en parler à tout le voisinage. Ils se doutaient bien que je ne l’avais pas fait exprès.

Comme j’étais absent un ami est venu les sortir avant le terme de leur séjour. Elles sont parties. Mon interlocutrice voulait revenir pour récupérer quelque chose. Ce sont des pauvres filles, je ne leur en voulais pas vraiment, je ne me sentais pas d’appeler la police, mais je n’avais pas pas envie non plus de les revoir. surtout qu’elle voulait revenir avec quelqu’un.

J’ai pas mal regardé le commissaire Moulin étant jeune et Homeland plus récemment alors je les ai menacées en parlant de parlant de déposition et de perquisition, de fouille et de traque sur Internet.

Je me sentais débile mais ça a marché. Personne n’est revenu, tous ses comptes ont disparu.

Mon voisin avait trouvé leur annonce sur vivastreet, « sexy asian girls », elle aussi s’est évaporée.

A mon retour j’ai retrouvé de l’argent planqué dans un placard. Cela a été assez rentable finalement cette location mais depuis j’ai arrêté Airbnb, je ne pourrai plus laisser mon appart’ sereinement. »

Partager cet article

L'AUTEUR
Riverain
Riverain
Les riverains, ce sont vous, les lecteurs et utilisateurs de Rue89Lyon. Vous pouvez apporter vos témoignages, vos commentaires, donner vos éclairages.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 465 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 530 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 457 visites. Aucun commentaire pour l'instant.