Société 

La Marche des Fiertés de Lyon ne passera pas par le Vieux Lyon « pour éviter les identitaires »

actualisé le 10/06/2015 à 18h18

[MàJ] Y a-t-il des « no go zones » à Lyon ? C’est ce que suggère cette décision de la préfecture concernant le parcours que suivra cette année à Lyon La Marche des fiertés 2015 – encore communément appelée Gay Pride. Les organisateurs souhaitaient passer par le quartier touristique du Vieux Lyon (dans le 5e), mais cela leur aurait été refusé, signale Tribune de Lyon.

La préfecture invoque des raisons de sécurité. L’objectif est de « garantir la sécurité des organisateurs » et « d’éviter tout trouble de l’ordre public », explique-t-on. Le Vieux Lyon connaît en effet une implantation de groupuscules d’extrême-droite violents, comme Rue89Lyon l’a révélé (notamment dans cet article, Le Vieux Lyon ne veut pas devenir « facho-land »).

La Marché des fiertés 2015 arpentera le centre-ville. Elle passera dans quatre arrondissements : le 1er, 2e, 3e et 6e et le départ se fera à 14h, place Bellecour.

L’itinéraire a été simplifié ci-dessous :

Plan du parcours de la 20e édition de la Marche des fiertés.

Plan du parcours de la 20e édition de la Marche des fiertés.

Une manif anti-GPA dans le Vieux Lyon relance le débat

Lundi 8 juin, en début de soirée, un rassemblement anti-gestation pour autrui (GPA) s’est tenu devant la cour d’appel de Lyon. S’en est suivi une manif sauvage des Enfants des Terreaux, une association anti-mariage gay radicale.

Le 10 juin, plus d’une semaine après l’officialisation du parcours et le refus préfectoral concernant le Vieux Lyon, les organisateurs de Marche des fiertés, la Lesbian and Gay Pride de Lyon ont réagi en « dénonçant » dans un communiqué, « l’hypocrisie et le double discours du Préfet du Rhône » :

« D’un côté, il refuse que les Lesbiennes, Gays, Bis et Trans (LGBT) manifestent dans le 5e arrondissement alors qu’il autorise, de l’autre, une manifestation des anti-GPA (Gestation pour Autrui) ».

Et de préciser :

« Le 24 mars dernier, les services de l’Etat nous avaient juré qu’ils n’autorisaient plus aucune manifestation dans le 5e arrondissement pour cause de risques de trouble à l’ordre public. »

Quelques heures après le communiqué des organisateurs de la Marche des fiertés, la préfecture a tenu à donner s’exprimer sur le sujet. Sans jamais mentionner le Vieux Lyon, le communiqué préfectoral met en avant la volonté de limiter la « perturbation occasionnée » par le défilé :

« Pour des raisons de sécurité incendie et de secours aux personnes, il n’était pas par ailleurs possible d’envisager le blocage de plusieurs ponts au même moment. »

Pour rappel, cette 20e édition de la Marche des fiertés sera célébré sous le slogan :

« 1995-2015 : fièr.e.s de nos luttes, continuons de marcher »

Un mot d’ordre consensuel, qui ne devrait pas faire débat, contrairement à d’autres éditions qui ont vu les équipes et militants lyonnais s’écharper sur des positions politiques à adopter -sur les droits des transsexuels, sur la GPA et la PMA, notamment.

> Article mis à jour le 10 juin à 18h suite aux communiqués des organisateurs de la Marche des fierté et de la préfecture

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 496 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 579 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.