Un pied dans la botte
Un blog transalpin lyonnais. Et pourquoi pas ? Audrey Chabal auteure du blog "Un pied dans la botte", s'intéresse à l'actualité de nos voisins italiens. Ciao ciao.
Blogs  Un pied dans la botte 

Concours de miss et Rocco Siffredi : bienvenue à l’université Sapienza de Rome

actualisé le 01/06/2015 à 16h53

La prestigieuse université Sapienza de Rome accueillait début mai le concours Miss Université 2015. Avec pour président du jury le big boss de l’établissement et en cadeaux, des coupons à dépenser dans un centre de chirurgie esthétique.

110368-md

De jeunes filles peu vêtues, des talons hauts, de vieux messieurs qui donnent des notes. Miss camping 2015 ? Non. Miss Université. Et pas n’importe quelle université : Sapienza. Autrefois, on disait La Sapienza, mais allez savoir, des communicants sont passés par là, et hop, 186 000 euros plus tard, le « La » avait disparu.

Bref, début mai, la plus importante université italienne -c’est même la plus grande d’Europe avec plus de 130 000 étudiants- et la plus prestigieuse, a organisé un concours de beauté. Non, a rectifié l’organisateur Billions, pas uniquement de beauté :

« Ont également été décernés les titres nationaux de : Miss Matricola (traduction : Miss « étudiante de 1ère année »), Miss 30 et plus (équivalent de la note 21/20, ce qui est possible et même courant), Miss Faculté, Miss Université, Miss Culture, Miss Cerveau et Miss Photogénique. »

Anima sana in corpore sano

Et elles gagnent quoi les participantes, des bouquins ? Non. Des coupons à dépenser dans… un centre de chirurgie esthétique, sponsor de l’événement. C’est vrai qu’à vingt ans, elles ont probablement besoin d’une petite augmentation mammaire, d’une cure de Botox, d’une liposuccion. Allez mesdemoiselles (au fait, il est où Mister université?), anima sana in corpore sano

Quand on voit les membres du jury, un recteur, un chirurgien, un comte, un marquis, un chanteur des années 1970, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec Silvio Berlusconi et ses Veline (les créatures). Ça faisait longtemps. Oui, Berlusconi qui se faisait appeler « papounet » lors d’orgies auxquelles participaient de très jeunes filles, parfois mineures. Coucou Ruby Rubacuori.

Ce n’est pas tout à fait la même chose aujourd’hui à Sapienza, mais l’organisation d’un concours de miss dans une université a un aspect « résurgence » de cette culture berlusconienne. Promouvoir la beauté pour faire émerger des talents : ministre ou présentatrice télé…

Rocco Siffredi a un message pour les étudiants

S’il n’y avait que ça. La veille de cette charmante sauterie, Sapienza, la région Lazio et la ville de Rome organisaient un machin avec cet encourageant slogan « Personne vous la donne ? ». Quoi ? Beh… l’opportunité. Et là, dans ce truc (non, vraiment, cet événement est inqualifiable), qui pointe le bout de son nez ? Rocco Siffredi. Ne me demandez pas pourquoi, comment, je cherche toujours ce que vient faire la star du porno à l’université.

Et le voilà qui apparaît avec une pancarte à la main, tout sourire à l’idée de porter à la connaissance de tous son message d’encouragement :

« Studenti universitari La Sapienza tenete duro »

Pitié, ne me faite pas traduire. Bon. Assez sobrement, on pourrait traduire le message de Rocco aux étudiants par « étudiants de l’université La Sapienza, tenez bon ». Ou tenez-la dure. Par ailleurs, personne n’a dit à Monsieur Siffredi que le « La » de Sapienza avait disparu ?

sapienzarocco1

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Audrey Chabal
Audrey Chabal
Auteure du blog "Un pied dans la botte", je m'intéresse à l'actualité de nos voisins italiens. Ciao ciao.
En BREF

Fête des Lumières 2016 : la carte interactive

par Le Petit Bulletin. 1 087 visites. 1 commentaire.

Docu sur le Parc OL : un journaliste de France 5 agace Gérard Collomb

par Louis Tanca. 850 visites. 3 commentaires.

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 996 visites. Aucun commentaire pour l'instant.