Vigies 

Pesticides : un viticulteur bio poursuivi pour non traitement

SUR LEPROGRES.FR

Thibault Liger-Belair est viticulteur à Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or) et à Moulin-à-Vent, une appellation entre le Rhône et la Saône-et-Loire, où les réglementations sont différentes. Après un contrôle en novembre 2013 dans ses exploitations, les autorités ont constaté qu’il n’effectuait pas de traitement insecticide contre la flavescence dorée.

« Moi j’ai fait valoir que je ne traitais pas puisque la préfecture du Rhône ne l’exigeait pas et que je suis entre les deux départements »

Des arguments qui n’ont pas suffi puisqu’il est convoqué pour « refus d’effectuer les mesures de protection des végétaux » dans la « lutte insecticide contre le vecteur de la flavescence dorée ». Il devra se présenter devant le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 19 mai prochain.

Emmanuel Giboulot, un vigneron bio bourguignon avait été relaxé en appel à Dijon, en décembre 2014, pour avoir également refusé de traiter sa vigne contre la flavescence dorée.

Lire la suite sur leprogres.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 927 visites. 3 commentaires.