Société 

La bourde d’Only Lyon qui fait la promo des Identitaires sur Facebook

actualisé le 04/05/2015 à 09h42

Une photo d’une de ces rues entravées du Vieux-Lyon, nimbée d’une belle lumière. Sur le compte officiel Facebook de « Lyon » tenu par l’organe de promotion de la ville Only Lyon, cette prise du photographe Gérard Michel-Duthel est relayée avec cette mention (en français mais aussi en anglais, pour le tourisme international certainement) :

« L’apéro entre amis montée du Change. Drinks with friends on Change street. »

Capture d'écran de la page Facebook "Lyon".

Capture d’écran de la page Facebook « Lyon ».

Vue plongeante sur un groupe rassemblé en cercle, autour de ce qui semble être une table apéritive improvisée. Bonne ambiance et douceur de vivre à Lyon, c’est le message.

Sauf que les identitaires de Lyon, regroupés derrière le nom de Rebeyne, possèdent justement un local montée du Change (ou « Change street » pour les anglophones), la Traboule. Et ils se sont reconnus, se félicitant aussitôt sur Twitter de cette promo inattendue et officielle :

Only Lyon a pour le moment conservé la photo sur son compte Facebook. Le groupe Rebeyne composé de jeunes militants d’extrême droite a régulièrement organisé des événements que l’ancien préfet du Rhône Jean-François Carenco a interdits.

Gérard Michel-Duthel, auteur de quelques dizaines de livres sur la photo numérique, observe nos remarques de loin :

« Je n’en sais rien, moi, qui sont ces gens. Je prends en photo des rues avec des personnes, je ne leur demande pas leur pièce d’identité, ni qui ils sont. Je prends des vues que je trouve belles et c’est tout. »

Il envoie régulièrement quelques unes de ses photos à Only Lyon, gracieusement, « comme de nombreux autres photographes », afin de les voir relayées par l’organisme de promotion touristique de la ville.

Une bourde de la part d’Only Lyon, quand on sait à quel point les élus lyonnais font profil bas devant cette réputation qui colle à Lyon, considérée comme une ville noyautée par les groupuscules, au point d’être même qualifiée de capitale de l’extrême droite radicale.

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 250 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 395 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 570 visites. 2 commentaires.